Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité societe

Côte d’Ivoire/Compendium des compétences féminines : Euphrasie Yao enclenche la phase pilote dans le Gbêkê

Ivoirinter24 06 Mar 2018 - 08H38
Euphrasie Yao enclenche la phase pilote dans le Gbêkê

 Après avoir procédé à l’installation solennelle des membres du comité régional du Gbêkê le 19 décembre 2017 dernier, le compendium des compétences féminines de Côte D'ivoire (COCOFCI), sous la houlette de sa coordonnatrice nationale, la ministre Euphrasie Kouassi Yao, a tenu une séance de travail avec l’ensemble des femmes membres du bureau régional. Cette rencontre d’échange avec les femmes du comité régional, le samedi dernier, 03 mars 2018, a eu pour cadre la salle de réunion d’unhôtel de la ville de Bouaké.

 

En effet, il était question d’informer l’ensemble des femmes de Bouaké à travers le processus d’identification dans sa phase pilote. « Nous sommes venue pour accélérer le processus d’identification des femmes qui excellent dans leur domaine d’activité dans la région du Gbêkê » avant d’ajouter : « Nous allons montrer aux yeux du monde que les femmes sont capables de réaliser d’énormes choses à travers leurs domaines dans lesquels elles excellent » a signifié la conseillère spéciale du président de la république chargée du genre.

 



A l’ensemble des femmes du Gbêkê, la ministre a lancé : « Ce que nous pouvons faire ensemble, je ne peux pas le faire seule ».A en croire Madame la ministre, Euphrasie Yao, toutes ces femmes « doivent aider la Côte d’Ivoire au développement avec leur talent ».

 

Pour Kady Soumahoro, administrative régionale du Gbêkê, cette valorisation de la compétence féminine dans toute sa diversité doit passer d’abord par l’identification systématique et minutieuse des femmes où qu’elles se retrouvent.

 

 « Nous œuvrons pour avoir un répertoire afin de cartographier toutes les femmes partout où elles se retrouvent. Et on travaille en synergie avec le comité d’identification en vue d’atteindre nos objectifs » a-t-elle indiqué.

 

Il faut dire que ce programme est le premier du genre en Afrique et le monde, et a pour mission d’assurer la visibilité des ivoiriennes compétentes où qu’elles se trouvent et qui demeurent encore méconnues et par conséquent, sont peu ou pas sollicitées pour apporter leur contribution au développement  de la Côte d’Ivoire.

 

Makan HEMA

Correspondant Régional

Autres articles

Partenaires