Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité interview

Municipales 2018: « Mes nouveaux défis à la tête de la mairie de Samatiguila », Diaby Lanciné candidat RHDP

Partis Politiques 01 Oct 2018 - 17H38
Lanciné Diaby, maire sortant : « Mes nouveaux défis à la tête de la mairie de Samatiguila »

Candidat à sa propre succession à la tête de la mairie de Samatiguila, Lanciné Diaby dresse le bilan de sa gestion et annonce ses nouveaux défis s’il est réélu. Interview.

Depuis quand vous êtes à la tête de la commune de Samatiguila ?

Elu en mars 2013, c’est en avril que nous avons été officiellement installés à la tête du conseil municipal de Samatiguila ;

Quel bilan pouvez-vous faire de votre gestion ?

Humblement, je peux dire positif. Aux vues des réalisation de tous les projets que mon conseil et moi avons promis lors de la campagne. Notamment la réalisation d’un marché, un hôtel de ville, un commissariat, un parc à bétail pour ne citer que ceux-là.

Lorsque vous regardez en arrière, quel était, l’état de Samatiguila avant votre gestion ?

Avant notre gestion, Samatiguila était dans un état piteux. Les routes, le collège, les écoles primaires et autres bureaux et infrastructures administratives étaient en état de dégradation avancée. Nos parents désespéraient. En conclusion, nous pouvons dire que Samatiguila n’avait plus l’apparence d’une ville, mais plus un gros village.


Quelles sont les grandes décisions que vous avez prises et leurs impacts sur la population de Samatiguila ?

La première grande décision a été de renforcer et réhabiliter le réseau électrique de Samatiguila. Ce qui a permis aux populations d’être éclairées, aux élèves d’étudier dans de meilleures conditions.

Ensuite, la deuxième grande décision était de connecter le département aux autres départements du districts du Denguelé et au reste de la Côte d’Ivoire. Pour se faire, nous avons réalisé le pont de Kimbirila Sud;

Le collège municipal qui était dans un état alarmant et menacé de fermeture. Ce qui nous a permis à nos enfants, d’aller à l’école sur place.


Au niveau économique, quelles ont été vos stratégies pour améliorer les recettes ainsi que le budget de la mairie ?

Au plan économique, nous avons :

- Construire un parc à bétail pour nos éleveurs ;

- Former et sensibiliser les populations à payer des taxes communales ;

- Construire un entrepôt sous douane qui a permis d’améliorer les recettes.


Outre votre fonction de maire, avez-vous occupé d’autres responsabilités sur le plan national ? si oui, quelles sont-elles et quels acquis et bénéfices pour vos administrés ?

En dehors de ma fonction de Maire, je suis l’actuel Directeur Général du Fonds d’Entretien Routier (FER). Précédemment, j’ai occupé le poste de Directeur Général du Plan et de la Lutte contre la pauvreté, où, sous ma gestion, nous avons élaboré les documents stratégiques de lutte contre la pauvreté, notamment les deux PND. Cette fonction m’a permis d’avoir des opportunités d’investissement de financement des projets de la commune.


Aujourd’hui, vous êtes candidat à votre propre succession ? Quels sont les nouveaux défis auxquels vous ferez face une fois élu le 13 octobre 2018 ;

Oui nous sommes candidat pour continuer le développement de Samatiguila. Même si nous jugeons notre bilan positif, beaucoup reste à faire et nous pensons que les cinq prochaines années seront bénéfiques pour notre belle cité. Les défis sont énormes :

- Le bitumage de notre route principale ;

- La finalisation des projets en cours de réalisation pour leurs inaugurations dès l’année 2019 ;

- La construction des 50 villas pour les policiers ;

- La cité des cadres ;

- L’animation socio-économique de la ville à travers l’opérationnalisation toutes les infrastructures réalisées.



Comment pouvez-vous juger les relations entre la commune de Samatiguila et les élus et cadres de la région de Kabadougou et du District du Denguelé?

Nous sommes en parfaite collaboration Avec mes frères et sœurs élus et cadres du Denguelé et de la région Kabadougou. Pour preuve nous avons :

- Organisé un concerto à Odienné avec l’accord de tous les cadres lors de l’indépendance de la Côte d’Ivoire ;

- Nous entretenons des relations très étroites avec tous les fils et filles de notre région.

Un appel à lancer à l’endroit des électeurs ? 

Nous demandons aux électeurs de sortir massivement le 13 octobre pour voter les listes RHDP dans toutes les circonscriptions. En ce qui nous concerne à Samatiguila, l’enjeu reste le taux de participation qui nous permettra de mériter la confiance et le respect du parti.

Tous à Samatiguila pour une campagne festive.

Autres articles

Partenaires