Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité portrait

Sidiki DIAKITÉ, Ministre de l`Intérieur et de la sécurité de Côte d'Ivoire

Ivoirinter24 01 Juin 2018 - 04H50
Sidiki DIAKITÉ, Ministre de l`Intérieur et de la sécurité de Côte d'Ivoire
Biographie

Sidiki Diakité était le préfet du District d’Abidjan depuis octobre 2012 avec pour Matricule 163 930 V, Hors Grade 2ème échelon.
Le nouveau ministre ivoirien de l’intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité a salué peu après sa nomination, mercredi 19 juillet 2017, les actions de son prédécesseur et s’est engagé à réduire davantage l’indice de sécurité à son taux le plus bas.

Le nouveau ministre de l’Intérieur et de la Sécurité n’est pas un novice. Il était juste à côté du ministère qui lui échoit après des années de mission qui l’ont conduit dans les ex-zones CNO, plus précisément dans la région Ouest du pays.
L`ex-préfet Département d’Abidjan, Sidiki Diakité est pour la petite histoire, le neveu de l’ex-ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le Colonel Issa Diakité. 

Sidiki Diakité a été préfet du département de Touba de 2007 à 2010. Après le second tour de la présidentielle du 28 novembre 2010 et son rapport joint à celui des autres préfets des régions et départements de l’ex-zone Centre-nord et ouest, sous contrôle des ex-Forces Nouvelles, il est persona non grata à Abidjan. Dans la foulée, le gouvernement d’Alassane Ouattara, reclus au Golf hôtel met en branle son réseau au niveau de l’administration préfectorale.

Sous l`impulsion de Daouda Ouattara, actuel préfet de la région du Poro et de Korhogo, les administrateurs civils demeurés fidèles à Alassane Ouattara et à la vérité des urnes se remettent au travail. Sidiki Diakité est muté à quelques 150 Km au Sud de Touba et devient préfet de la région des Montagnes et du département de Man, coordonnateur du redéploiement du corps préfectoral dans l’Ouest ivoirien. Il installe dans cette dynamique le préfet de Bangolo, M.Fofana et celui de Touba, revenu entre temps d’Abidjan.

Sur le terrain militaire, il a parcouru les contrées aux côtés de Sidiki Konaté pour sensibiliser les populations de Duékoué, Guiglo, Bloléquin au retour et au vivre ensemble. Pendant les heures chaudes de Duékoué, Sidiki Diakité, au milieu des militaires du Groupement tactique 1 commandé par le Lt-Col Losseni Fofana, est sur le terrain. Il discute avec les uns et les autres, produit des rapports pour le Golf hôtel, ne faiblit pas. Toujours avec le sourire en coin, il a su prêcher la bonne parole aux réfugiés de la paroisse de Duékoué, mener les discussions avec les jeunes, toute chose qui a concouru au retour dans les villages. Il restera en poste à Man du 1er octobre 2010 au 2 mai 2011, date de son affectation à Abidjan.

En récompense, Hamed Bakayoko le propose préfet de la région des Lagunes, préfet d’Abidjan. Du 2 mai à au 19 juillet 2017, Sidiki Diakité, successeur de Sam Etiassé, a été un discret mais efficace collaborateur du ministre Hamed Bakayoko qu`il remplace à la tête du ministère de l`Intérieur et de la sécurité.

Autres articles

Partenaires