Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497
  • Le Rwanda désigné pays organisateur du Mondial 2019 (source, Fédération Internationale)
  • Éliminatoire mondial 2018: 10 Éléphants déjà au regroupement
  • Trois ans de suspension pour leTogolais Azad Kélani Bayor, Président de la CAB (Confédération Africaine de Boxe). (Source AIABA)
  • La ville de Paris (France) abritera les Jo de 2024. Ceux de 2028 ont été attribués à la villes de Los Angeles (USA). (Source CIO)

Actualité sport

Crise à la Fédération Ivoirienne de Football : le G42 « Aujourd’hui il y’a aucun obstacle qui empêche la tenue de l’AGE »

Ivoirinter24 31 Jan 2018 - 04H40
Les membres de la G42 lors de la conférence de presse à la MPA

La Maison de la Presse d’Abidjan (MPA), Plateau à servi de cadre à une conférence de presse au cours de laquelle Armand Gohourou,  président de la Conférence des présidents de clubs, Porte-parole du G42 (collectif des clubs et groupements d'intérêts réclamant la révocation du Président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), Augustin Sidy Diallo) a déclaré qu’aucun obstacle n’empêche la tenue de l’Assemblée Générale Extraordinaire (AGE). C’était le mardi 30 janvier 2018 en présence de la presse et membres dudit collectifs et groupements.

 

Face la crise qui mine le football ivoirien le G42 dit ne pas se sentir concerné par les états généraux et que le seul cadre formel est la tenue d’une « Assemblée Générale extraordinaire (AGE)», donc « qu’on ne nous parle pas des états généraux, parce que cela ne veulent rien dire par rapport aux textes et statuts», a tenu à préciser Armand Gohourou.

 

Il poursuit, « Le Comité Exécutif de la FIF n’ayant pas organisé l’AGE dans les 30 jours suivants notre requête, est désormais forclos. Le G42 a donc mis en place un comité d’organisation  qui travaille pour nous communiquer la date précise de cette AGE qui se tiendra dans un bref délai ».

 



Il y a un passage de la résolution de la crise explique-t-il qui est proposé par la FIFA à Zurich « nous y prendrons part afin de défendre notre position » tout en soulignant que sont groupement dont il est le porte-parole n’a pas été débouté par l’instance mondiale du football.

 

Pour rappel, depuis fin décembre dernier, une crise secoue le football ivoirien. Un groupe de 38 clubs et 4 groupements (G42) dénonçant la gestion du président de la fédération ivoirienne de football, a transmis une requête demandant la convocation d’une AGE avec ordre du jour la révocation de ce dernier.

 

Ciss Toum

Autres articles

Partenaires