Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité agriculture

La 3ème édition du Salon International des Equipements et des Technologies de Transformation de l’Anacarde (SIETTA) s’ouvre en novembre prochain

Ivoirointer24 08 Juin 2018 - 13H32
Photo table de séance lors du lancement au Seen Hôtel Plateau

La côte d’Ivoire s’est fixé pour objectif de transformer 50% de sa production de noix brute de cajou à l’horizon 2020. Ces dernières années, plusieurs unités de transformation ont été mises sur pieds sur toute l’étendue de la zone de production. Afin de faciliter  l’accès aux équipements et technologie de transformation, le Conseil du Coton et de l’Anacarde (CCA) a initié depuis 2014, le Salon International des Equipements et des Technologies de Transformation de l’Anacarde (SIETTA), conçu comme une plateforme d’exposition, de démonstration de vente d’innovation en matières de transformation de l’anacarde ainsi que d’échange entre professionnels nationaux et internationaux du secteur.

 

Le jeudi 07 juin 2018 au Seen Hôtel, Abidjan-Plateau, Souleymane Diarrassouba, Ministre du commerce de l’artisanat et de la promotion de PME, assurant l’intérim du ministre de l’Industrie et des Mines , a procédé au lancement officiel de la 3è édition SIETTA 2018, prévu  du 08 au 10 novembre 2018 au Palais de la culture de Treichville, Abidjan autour du thème « transformation de l’anacarde, une mine d’opportunités pour l’autonomisation de la jeunesse africaine». C’était  en présence du représentant du Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, d’une forte délégation venue du Nigéria, et d’un parterre de personnalité.


 

 

L’objectif global est de contribuer à accroître  la valeur ajoutée locale de l’anacarde par la création  des conditions d’accessibilité des investisseurs nationaux et internationaux aux équipements et technologies de la transformation de l’anacarde.

 

Dans son allocution, le ministre Souleymane Diarrassouba a indiqué que la transformation locale de l’anacarde constitue une priorité pour le gouvernement qui entend consolider ses efforts en faveur d’un « développement intégré et durable » a-t-il rassuré. Il  par la suite  souhaité « une synergie entre le conseil café-cacao, les acteurs de la filière coton-anacardes avec les équipementiers nationaux pour amener ses structure à mettre les équipements adapter des opérateurs afin de contribuer à l’industrialisation de ses filières », avant de lancer un appel à la mobilisation des opérateurs économique nationaux et internationaux à prendre une part active à cette édition tout en réservant une place de choix aux équipementiers nationaux pour la réussite de  SIETTA 2018.

 

Avant l’allocution de lancement du ministre, Bamba Mamadou, PCA du CCA a pour sa part salué institutionnalisation du SIETTA et la part belle qui est faite à la jeunesse à travers la création d’emplois. « L’industrie de l’anacarde recèle  d’énormes potentialités de création d’emplois voire d’opportunités de richesse parce que si la production actuelle de noix brute de 711 236 tonnes en 2017, devrait faire l’objet de transformation, c’est 100 000 emplois au moins qui devraient être générés » à dit le Pca avant de souhaiter une belle édition 2018.

 

Prenant la parole, Dr Adama Coulibaly, DG du CCA s’est exprimé en ces termes. « LE SIETTA a pour vocation de booster la transformation par le rapprochement entre les investisseurs potentiels dans la filière anacarde et  des équipementiers internationaux. […] La transformation de la noix de cajou est une activité d’avenir, extrêmement rentable, c’est pourquoi je voudrais inviter les ivoiriens et tout ce qui participe à l’économie nationale de s’intéresser à la transformation pour un développement durable des filières » a exhorté Dr Adama Coulibaly.

 

Le salon sera animé quotidiennement par environ 500 exposants et conférenciers. Il regroupera les promoteurs d’équipements et de technologies de transformation, les PME, les coopératives de producteurs, les industriels du secteur et les institutions de crédits.

 

Il est bon de noter qu’en plus de la réunion du Conseil d’Administration de ComCashew (Competitive African Cashew) qui a lieu à la veille de chaque édition,  le SIETTA 2018 aura la particularité d’être couplée à deux autre évènements majeurs du  secteur mondial du Cajou. Il s’agit du 3ème Conseil des Ministres du Conseil International Consultatif du cajou (CICC) et de la Conférence Annuelle de l’Alliance du Cajou Africaine (ACA), organisation comprenant le Bénin, le Burkina Faso, le Togo, le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

 

Ciss Toum

Autres articles

Partenaires