Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité agriculture

Filière Anacarde: Le Conseil du Coton et de l’Anacarde remet du matériel végétal à haut rendement à 18 pépiniéristes privés

Ivoirinter24 19 Jan 2018 - 13H52
Le Conseil du Coton et de l’Anacarde remet du matériel végétal à haut rendement à 18 pépiniéristes privés

Le Directeur Général du Conseil du Coton et de l’Anacarde (CCA), Dr Adama Coulibaly  a procédé ce vendredi 19 janvier 2018  à la remise de matériel végétal à haut rendement (plants améliorés, pour les nouvelles créations, greffons pour la réhabilitation des vergers et le greffage des plants en pépinière) à 18 pépiniéristes privés en cours d’installations dans l’ensemble des zones de production de l’anacarde en Côte d’Ivoire. C’était à l’annexe du CCA au Vallon II Plateaux-Abidjan en présence du représentant du MINADER. Pour accompagner ce processus, le CCA avec l’appui technique et financier du projet d’Appui au Secteur agricole  (PSAC, financé par la Banque Mondiale) a acquis du matériel en vue de rendre opérationnelles les pépinières d’anacardes.

 

En vue de satisfaire la forte demande de matériel végétal à haut rendement, une stratégie nationale multiplication et de diffusion de ce matériel végétal élaborée et validée par l’ensemble des parties prenantes qui sont entre autres, le CCA, Le Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles, (FIRCA), le Centre National de Recherche Agronomique (CNRA), L’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER), le PSAC.

 

Prenant la parole, Koné Kassoum de la région de la Bagoué, représentant les pépiniéristes, a remercié le DG du CCA pour la formation dont ils ont bénéficiés, qui est sanctionnée ce jour par la remise des kits d’irrigations et des produits phytosanitaires qui sera utilisé à bon essayant, rassure-t-il. « C’est ensemble que nous allons réussir cette lourde tâche que l’Etat de Côte d’Ivoire nous as confié », a-t-il déclaré.

 

A sa suite, Agneroh Amari  Raphaël, Coordonnateur du PSAC, a salué la mise en place de la plateforme regroupant toutes les institutions de recherches et exprimé sa fierté face à l’initiative prise par le CCA d’installer 18 pépinières repartis sur l’ensemble du territoire ivoirien. Ainsi « plus on aura des pépiniéristes plus on rapprochera le matériel des producteurs », tout en  recommandant aux récipiendaires plus de « rigueur et de professionnalisme ».

 

Ce projet vise à mettre à la disposition de 18 pépiniéristes sélectionnés de manière rigoureuse, du matériel d’installation  afin de faciliter la production et la diffusion de matériel végétal à haut rendement dans la zone de production de l’anacarde, a précisé pour sa part  Dr Adama Coulibaly. Il poursuit « Malgré les performances actuelles de la filière anacarde qui font de la Côte d’Ivoire premier producteur mondiale de noix de cajou, force est constaté qu’il y a une faible disponibilité de matériel génétique et végétal à haut rendement », en donnant ces chiffres révélateurs « la moyenne de production est de 500kg contre au moins 1000kg au Brésil,  l’Inde et le Vietnam » précise-t-il.  C’est pourquoi pour consolider durablement la position de leader un accent particulier a été mis sur la recherche agronomique et technologique. Le Directeur Général du CCA a insisté aussi sur  le respect des procédures mises en place, afin de garantir la traçabilité et la qualité du matériel végétal gage du développement durable de la filière anacarde en Côte d’Ivoire.

 

Il est bon de noter que 18 pépiniéristes privés et 36 greffeurs ont été sélectionnés à travers les différentes zones de production et formés aux techniques de conduite et de gestion des pépinières afin de rapprocher les sites de production du matériel végétal des producteurs et de renforcer ainsi le dispositif de production de plants du CNRA. Une signature de convention entre le CCA et les pépiniéristes ainsi que la remise des kits a refermé la cérémonie.

 

Ciss Toum

Autres articles

Partenaires