Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité societe

Cérémonie funèbre du 3e jour du superviseur assassiné : Koné Tehfour rend hommage et dénonce les coups bas

IvoirInter24 18 Oct 2018 - 02H23
Cérémonie funèbre du 3e jour du superviseur assassiné: Koné Tehfour rend hommage et dénonce les coups bas

Suite au crime exercé à l’endroit de Coulibaly Lanciné  dans la nuit du samedi dernier, superviseur aux élections municipales d’Abobo pour le compte du candidat KONE Tehfour , la cérémonie de 3e jour de son décès  a lieu comme cela est de rigueur dans la religion musulmane.

 

KONE Tehfour en tant que homme de valeur et de principe, a tenu à être présent encore une fois de plus, pour rendre hommage  au défunt, et par la même apporter son soutien moral à la famille éplorée ce mercredi 17 octobre 2018 à Abobo PK 18 au domicile familiale.

 

L’honorable KONE  Tehfour meurtri et affligé,  a exprimé ses profonds sentiments en ces termes, « je voudrais lancer un appel aux populations d’aller à l’apaisement, d’aller à la retenue. Nous avons voté  la loi électorale, nous sommes des républicains et  la loi électorale a ouvert le contentieux, nous avons observé beaucoup d’irrégularités, il n’appartient pas à notre population d’aller à une quelconque revendication  et encore endeuiller Abobo, nous ne voulons plus de mort à Abobo », a-t-il rassuré.


  

 

Il poursuit, « je voudrais dire ici  à ceux qui nous ont volés notre victoire de nous laisser tranquilles, de nous laisser en paix .   Nous sommes dans le recueillement et la paix entrain de prier pour le repos de  l’âme de notre frère et nous leur demandons de ne pas tenter de soudoyer la famille du éplorée ,   parce que l’argent ne peut pas tout acheter. Ainsi , nous avons posé une requête de contestation  auprès de la CEI  avec des preuves à l’appui , de même que les résultats de  l’enquête de police sur les auteurs de ce crime  », s’est –il indigné.

 

Bien avant lui,  l’ imam DIARRA, toujours dans une logique de paix , a pu dire en termes , « le plus robuste parmi nous n’est pas celui qui a la force, mais celui qui a la force de  pardonner . Nous n’accusons personne, car tout est la volonté de Dieu et nous invitons tout le monde à pardonner », a- t-il professé.

 

Tous les guides religieux et communautaires de tous bords présents ,  abondant dans le même sens , ont pour leur part invité tout un chacun au pardon , sans quoi il ne peut y avoir de paix et de stabilité et ont souhaité que de tels actes ne se reproduisent en Côte d’Ivoire.

 

Debank

Autres articles

Partenaires