Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité economie

Loulo-Gounkoto dépasse ses prévisions et projets de remplacement des réserves exploitées

IvoirInter24 avec Barrick 07 Fév 2021 - 09H13
Loulo-Gounkoto dépasse ses prévisions et projets de remplacement des réserves exploitées

Mine d'or de Loulo, Mali, 6 février 2021 - Le complexe minier Loulo-Gounkoto de Barrick Gold Corporation (NYSE:GOLD) (TSX:ABX) a produit au cours de l’année 2020, 680,215 onces d'or, dépassant ses prévisions de l'année malgré la Covid-19 et d'autres défis(1).

En même temps, elle a amélioré ses performances en matière de sécurité en réduisant son taux de fréquence des accidents(2) avec arrêt de travail de plus de la moitié comparativement à 2019 et en réalisant ainsi une année entière sans accident de travail dans les mines souterraines.  Le complexe Loulo-Gounkoto a conservé ses certifications ISO 45001 et ISO 14001 en matière de santé, de sécurité et environnementale.

Les opérations souterraines ont atteint un niveau d'automatisation de classe mondiale, proche de celui de la mine de Kibali.  Les deux mines souterraines existantes, Yalea et Gara, seront bientôt augmentées par une troisième lorsque la mine souterraine de Gounkoto livrera ses premières tonnes de minerai prévues pour le deuxième trimestre de cette année.

Autre avancée technologique majeure, Loulo a mis en service la première centrale solaire de Barrick dans la région « Afrique et Moyen-Orient », qui fournit une capacité de 20MW dans le micro-réseau.  Les projets qui devraient s'achever en 2021 comprennent la mise en service d'une usine de traitement des eaux, une expansion de la capacité de production d'électricité et une mise à niveau de la ligne électrique pour soutenir la nouvelle mine souterraine de Gounkoto.

Le complexe Loulo-Gounkoto a continué à soutenir et à développer les entreprises locales, dépensant plus de $375 millions avec les entrepreneurs et fournisseurs locaux en 2020.  Son programme d'incubation, conçu pour doter les hommes et femmes d'affaires en terme de compétences commerciales, a permis d’installer 48 entrepreneurs en leur accordant des crédits d'un montant total d'environ $390,000.  Le programme de contenu local de Loulo-Gounkoto a encore été amélioré par la formation d'un consortium de transport qui regroupe la plupart de ses prestataires maliens en transport déjà existants.

Lors d'une présentation aujourd’hui aux médias locaux et aux parties prenantes à Loulo, le président et directeur général de Barrick, Mark Bristow, a déclaré que grâce au succès de l'exploration continue, les réserves d'or du complexe étaient désormais plus importantes qu'il y a 15 ans et selon certaines indications, elles auraient une fois de plus remplacé les onces exploitées en 2020.

« Le district de Loulo se trouve au cœur de l'une des régions aurifères les plus prolifiques du monde.  Au cours des 15 dernières années, il a donné lieu à plus de découvertes de classe mondiale que toute autre région et nos vastes programmes d'exploration sont conçus non seulement pour reconstituer nos réserves, mais aussi pour trouver notre prochaine mine de niveau 1(3), » a- t-il déclaré.

Loulo et Gounkoto ont déclaré et payé des dividendes cumulés de l’ordre de $240 millions en 2020.  Au cours des 24 dernières années, Barrick et sa société historique Randgold Resources ont contribué à l'économie malienne à hauteur de $7.7 milliards sous forme d'impôts, de redevances, de salaires et de paiements aux fournisseurs locaux.  Sa contribution annuelle représente entre 5 et 10% du PIB du pays.

La société a accueilli le ministre des Mines du Mali, M Lamine Seydou Traoré, et une délégation de son département en visite à la mine et qui ont fait le tour des opérations en compagnie d’une équipe de Barrick.

Autres articles

Partenaires