Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité societe

Représentation des femmes dans les assemblées élues : le projet de loi adopté en commission par l'assemblée nationale

IvoirInter24 17 Juil 2019 - 09H53
Représentation des femmes dans les assemblées élues : le projet de loi adopté en commission par l'assemblée nationale

Le projet de loi favorisant la représentation de la femme dans les assemblées élues présenté ce mardi 16 juillet 2019, à l’hémicycle par la Ministre de la famille de la femme et de l’enfant, Bakayoko Ly Ramata a été adopté à l’unanimité par la commission des Affaires Sociales et Culturelles.

Au cours de son exposé, la ministre Ly-Ramata a indiqué qu’en dépit des progrès réalisés, les femmes demeurent sous-représentées dans les instances décisionnelles, à savoir ; les assemblées élues ou semi-électives, minorant ainsi leur importance et leur contribution réelle à la vie politique.

Selon le Recensement Général de la Population et de l’Habitat de 2014, elles représentent 48,3% de la population ivoirienne ; en témoignent les chiffres de leur faible représentation non seulement au parlement (11,5% en décembre 2016), mais également au sein des Conseils municipaux (11,33%) et des Conseils régionaux (14,97), depuis 2013.

L’émissaire du Gouvernement, Ly Ramata Bakayoko, ayant exposé les motifs de projet de loi, les parlementaires de tout bord politique ont proposé des amendements.

Des questions en vue d’une meilleure compréhension des textes de cette loi ont été débattues.

Au sortie de l’hémicycle la ministre a exprimé satisfaction. « Nous avons eu une rencontre ce jour avec la commission des affaires sociales et culturelles de l'assemblée nationale. Il s'agissait pour nous de leur expliquer le bien-fondé de cette loi qui favorise la participation des femmes dans les assemblées élues. Certains parlementaires ont soumis leurs préoccupations, d'autres ont apporté leurs amendements avant qu'elle ne soit adoptée, c'est tout cela la démocratie. Nous avons eu des échanges enrichissants et cela nous réjouit parce que la bonne gouvernance c'est aussi la gestion participative. Les dispositions de l’article 36 de la constitution ivoirienne mentionnent déjà la participation des femmes dans les assemblées élues. 50 ans après, il faut que la femme ivoirienne participe à la vie politique de son pays. L'adoption de cette loi, va être une avancée historique en Côte d’Ivoire et donnera l’espoir d’atteindre la parité homme- femme. », s’est-t-elle réjouie.

Ce projet de loi qui comporte 6 articles, a été adopté à l’unanimité des parlementaires présents à l’hémicycle. En Côte d’ivoire, seulement 30 femmes sont députées sur les 256, 7 femmes sur 47 sont Ministres et dans les institutions, elles ne représentent que 20%.

C. T.

Autres articles

Partenaires