Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité politique

Côte d’Ivoire : Une coalition de l’opposition dit stop à la désobéissance civile

IvoirInter24 26 Nov 2020 - 17H24
Côte d’Ivoire : Une coalition de l’opposition dit stop à la désobéissance civile

Une partie de la jeunesse de l’opposition réunit au sein du CEMAOP (Coalition des Mouvements et Associations de l’Opposition pour la Paix) a décidé de mettre un terme au mot d’ordre de désobéissance civile, lancé par l’opposition ivoirienne.

C’est la déclaration a été faite ce jeudi 26 novembre 2020, à Abidjan-Cocody par Pacôme Kouassi président de ladite coalition face à la presse nationale.

« La désobéissance civile, ce n’était pas d’aller casser, mais d’emmerder le gouvernement et les forces de l’ordre. Notre feuille de route n’a pas été respectée. Ce qui a entraîné des conflits intercommunautaires avec la destruction des biens des populations et des pertes en vie humaine. Ce n’était pas là notre objectif. Donc, nous voulons que la désobéissance civile cesse pour donner la place au dialogue », a souhaité Pacôme Kouassi.

Selon lui, il faisait partir des acteurs très actifs de ces marches. « Je faisais partir de ceux qui voulaient voir Ouattara partir. Avec ma coalition, j’ai lancé l’opération Barracuda. Nous avons été très actifs sur le terrain. Il y a eu de nombreux dégâts. Avec du recul, nous déplorons ces faits graves que nous avons commis. La désobéissance civile, ça suffit », a-t-il martelé.

Pour ce jeune leader, « il y’a un temps pour détruire et un temps pour construire. (…) l’opération barracuda à mon niveau vient de mettre fin à toute hostilité ». Tout indiquant qu’il est ouvert au dialogue, il a plaidé pour la libération de ces camarades de lutte.

Il a salué la main tendue du chef de l’Etat, Alassane Ouattara à son aîné Henri Konan Bédié, tout en les encourageant à poursuivre le dialogue.   

Pour finir, Pacôme Kouassi a lancé un message à tous ceux  qui ont suivi la lutte depuis le début pour dire que le temps de la paix est arrivé. Pour ce faire, ces derniers sont invités à une concertation générale de tous les mouvements de sa coalition.

CT

Autres articles

Partenaires