Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité societe

Côte d’Ivoire/Lutte contre l'immigration irrégulière : le comité de sensibilisation de la région de gbeke installe

IvoirInter24 07 Sep 2018 - 04H57
le comité de sensibilisation de la région de gbeke installe

Le comité régional de lutte contre l'immigration irrégulière à été installé à Bouaké dans le dessein d'éradiquer entièrement ce phénomène.

 

 

Le ministère de l'intégration africaine et des ivoiriens de l'extérieur, à travers sa direction générale des ivoiriens de l'extérieur, après l'étape de la sensibilisation, est rentrée dans sa phase active. 

 

C'est Mme Goïta Insata Ouattara, directrice de ladite structure qui a installé le mardi dernier, 05 septembre 2018, à la préfecture de région, le comité régional de lutte contre ce fléau qui gangrène les sociétés africaines, notamment la jeunesse ivoirienne. 

 

Ce comité vient à point nommé freiner l'ardeur de cette jeunesse enclin à la migration clandestine.

 

Selon le docteur, ce comité s'attèlera à prendre la relève en terme d'information et de sensibilisation sur les risques liés à l'immigration irrégulière.

 

« Il va s'agir pour vous d'organiser des campagnes de sensibilisation de proximité et surtout de suivre les activités de réinsertion des migrants qui sont de retour dans leur circonscription territoriale », a-t-elle indiqué.

 

A en croire la représentante du ministre Ally Coulibaly, il est indispensable que les candidats sachent les gros risques qu'ils encourent à travers ce voyage périlleux.

 

C'est dans cette perspective que Mme Goïta Ouattara, a souhaité mettre sur pied des stratégies pour sensibiliser les uns et les autres.

 

« Nous allons mettre en première ligne les stratégies qu'il faut pour sensibiliser les candidats à ce voyage dangereux et parfois sans retour. Nous allons redonner confiance en notre jeunesse, qu'elle a de la potentialité, mais aussi que l'État a besoin d'elle », a-t-elle signifié.

 

Notons que ce comité régional est composé d'autorités politiques, coutumières de la société civile, d'organisations de la jeunesse, de femmes sous la direction du préfet de région, Tuo Fozié.

 

Ce sont 3.804 migrants qui sont rentrés volontairement  au pays par l'entremise du gouvernement et  l'Organisation Internationale pour l'Immigration (OIM) dans le cadre de la lutte contre l'immigration irrégulière.

 

Makan HEMA

Correspondant Régional

 

Autres articles

Partenaires