Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité politique

Côte d’Ivoire : le PIDAR demande l’organisation des états généraux des départements ministériels

Ivoirinter24 avec Pidar 21 Avr 2021 - 06H21
Ph. TITRE Germain Kouassi, président du Parti Ivoirien des Défis à Relever (PIDAR)

Depuis 1959 à ce jour, les gouvernements se succèdent et passent sans toujours que le quotidien des ivoiriens et des ivoiriennes change. Ce qui explique la réjouissance de certains ivoiriens à chaque remaniement ministériel lorsque certains ministres du gouvernement sont déchargés de leurs fonctions. Certains deviennent mécontents et murmurent lorsque ceux qu’ils voulaient qu’on débarque sont maintenus au gouvernement.

LE PARTI IVOIRIEN DES DEFIS A RELEVER (Le PIDAR) salue l’arrivée du nouveau gouvernement de Patrick Achi 1 dont la formation a malheureusement duré une semaine de paralysie de l’administration ivoirienne. Le PIDAR Souhaite que chacun dans le département ministériel qui lui est confié momentanément travaille pour que les choses changent positivement pour le bonheur des ivoiriens. Que celui qui ne peut pas le faire dégage. c’est dans l’attente de cet objectif que le chef de l’Exécutif ivoirien a exigé le Mercredi 07 Avril 2021 au cours du premier conseil des ministres du nouveau gouvernement que ses ministres fassent preuve de beaucoup d’humilité en se mettant en contact des populations pour mieux les servir en ajoutant que chaque ministre soit suivi par une fiche d’évaluation.

Le PIDAR adhère entièrement à cette vision du chef de l’Etat qui leur met la pression afin qu’ils ne considèrent pas un poste ministériel comme un refuge de repos permettant d’être quelqu’un de m’as-tu vu mais pour avoir des résultats tangibles devant faire le bonheur des ivoiriens.

A contrario plutôt qu’exiger que chaque ministre se mette en contact avec les populations pour connaître leurs besoins pour mieux les servir, Le PIDAR propose qu’il soit exigé à chaque ministre du gouvernement l’organisation des états généraux de son département pour identifier les critiques, les maux et les autres plaies qui le gangrènent. Le PIDAR souhaite que si l’organisation des états généraux était acceptée, qu’ils commencent d’abord par les ministères de la santé et de celui du transport qui sont les ministères les plus sales et les plus dangereux faisant chaque jour des centaines de morts et chaque année plusieurs milliers endeuillant les familles ivoiriennes et créant la pauvreté généralisée.

En ce qui concerne le ministère du transport, comment peut-on expliquer les échecs des différents ministres des régimes politiques  qui se succèdent face au record mondial de la Côte D’Ivoire dans les accidents de la route ? Comment peut-on expliquer le silence et l’incompétence  du ministre face à ce fléau qui tue plus que le Coronavirus malgré les routes ivoiriennes de plus en plus bitumées ? Comment peut-on expliquer que ce soit le commandant supérieur de la Gendarmerie nationale, le général Alexandre Appalo Touré qui effectue des tournées de sensibilisation des transporteurs, des automobilistes et des chauffeurs des motos-taxis pour leur indiquer le respect du code de la route et des comportements que chacun doit avoir pour éviter d’endeuiller chaque jour les ivoiriens. Où sont passés les directeurs régionaux du transport et surtout les Préfets de départements et des régions ? Que font-ils, eux qui représentent le pouvoir central pour que ce soit le Général Alexandre Appalo Touré qui doit exercer certaines missions de leurs prérogatives ? Dorment-ils sur leurs lauriers ? Le PIDAR propose qu’ils soient également suivis par des fiches d’évaluation gouvernementale car c’est le même Commandant Supérieur de la Gendarmerie nationale le général Alexandre Appalo Touré  qui avait effectué des tournées à l’intérieur du pays pour aller à la rencontre de sensibilisation des populations lors de la crise du boycott, de la désobéissance civile et du conseil national de transition qu’avait organisé une certaine opposition politique égarée au troisième mandat présidentiel lors de la présidentielle du 31 Octobre 2020 qui avait fait 85 morts. (Un Gouverneur du district autonome, certains préfets et des têtes couronnées des localités où il y’avait eu de telles rebellions auraient dû être limogés)

Enfin, Le Premier Ministre et Chef du Gouvernement Patrick Achi accompagné d’une forte délégation a représenté le Dimanche 18 Avril 2021 le Président de la république à SEGUELA pour y assister aux cérémonies funéraires du 40eme   jour de la disparition de l’ex premier ministre Hamed Bakayoko. Quelle n’a pas été la surprise de le voir dans une tenue musulmane les pieds à la tête. Est-ce pour être adopté et accepté par la communauté musulmane qu’il l’a fait librement ou en a-t-il été contraint politiquement ?  C’est ainsi qu’il sera-t-il tenu en se renonçant lorsqu’il sera désormais en mission d’Etat dans un milieu ou dans un pays musulman ? L’essentiel du PIDAR et des pidaristes travaillant à la pidarisation de la Côte d’Ivoire, c’est la sécurité intérieure et la sécurité à nos frontières ainsi que la stabilité politique pour que nos gouvernants du moment fassent avancer la Côte d’ivoire.

Fait à Abidjan, le 19 Avril 2021

                                                                               TITRE  Germain  Kouassi

                                                                                  Président F. du PIDAR 

Autres articles

Partenaires