Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité agriculture

Amandes et produit dérivés du Cajou d’origine Côte d'Ivoire : le Conseil du coton et de l’anacarde engage les unités de transformation vers la certification

IvoirInter24 18 Mai 2021 - 07H25
CT@ Photo de famille_Le DG du CCA devant au côté des experts Cabinet Ivory Cashew et les acteurs de la filière anacarde

En vue de faciliter les exportations d’amandes et produit dérivés du cajou d’origine Côte d'Ivoire, aux Etats Unis et dans le reste du monde, le conseil du coton et de l’Anacarde (CCA) avec l'appui de son partenaire américain IVOIRY CASHEW a lancé  ce lundi 17 mai 2021, à Yamoussoukro au Centre d’Innovations et des Technologies de l'Anacarde (CITA), l'audit de 15 Unités de transformation, pour la certification FSMA (Food Safety Modernization Act). La loi Américaine sur la Modernisation de la sécurité sanitaire des aliments).

« Ce programme s’inscrit dans le cadre d'un vaste chantier ouvert par le CCA en vue de faciliter les exportations d'amandes de cajou aux États-Unis et dans le reste du monde », a déclaré à l’ouverture docteur Adama Coulibaly, Directeur Général du CCA

Selon le Dg du Conseil du coton et de l’anacarde, l’ambition est de faire en sorte que toutes les unités de transformation soit certifié quel que soit leur taille. C’est pourquoi dit-il être résolument engagé à la « bataille 100% qualité » pour la conquête du marché internationale.

En clair, ce programme vise à accompagner les unités industrielles de transformation dans la démarche qualité afin de satisfaire aux normes Américaines et internationales sur la sécurité sanitaire des aliments, a indiqué le responsable de l’autorité de régulation.


« En collaboration avec le CCA,  la  contribution de notre cabinet sera d’aider, d’accompagner, de former, de certifier, d’auditer afin d’accompagner  les jeunes industries ivoirienne à remplir les conditions de la loi FSMA », a précisé pour sa part Losseni Koné, président de Ivory Cashew.

Par la suite lors d’une visioconférence plusieurs acteurs importants du secteur de l’anacarde américain, dont Bob Bauer, Président de l'association of Food Industries des USA (AFI), a rassuré le conseil du coton et de l’anacarde de leur entière collaboration.

Durant 15 jours, une vingtaine d’unités de transformation recevront les experts du cabinet Ivory Cashew en vue d’évaluer les capacités de transformations à pénétrer le marché international des amandes de cajou, et leur faire des recommandations.

Premier producteur de noix brutes de cajou, avec plus de 850 milles tonnes pour la campagne 2020, la Côte d'Ivoire s'est hissée depuis peu au rang de troisième exportateur mondial d’amandes de cajou derrière le Vietnam et l'Inde.

CT

Autres articles

Partenaires