Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 0709903514 / 0749799497

Actualité economie

Développement des produits dérivés de l’anacarde : le Conseil du Coton et de l’Anacarde inaugure son premier incubateur à Yamoussoukro

IvoirInter24 06 Juil 2024 - 22H30
Le Conseil du Coton et de l’Anacarde inaugure son premier incubateur à Yamoussoukro

Le Conseil du Coton et  de l’Anacarde a procédé ce samedi 6 juillet 2024 à l’inauguration du CAJOU FOODTECH, un incubateur dédié au développement des produits dérivés des amandes et de la pomme de cajou.

 

Logée au sein du Centre d'innovations et de technologies de l'anacarde (CITA), cette nouvelle infrastructure est bâtie sur 400 m2 pour la production d’au moins 10 produits dérivés du cajou d’une capacité de traitement quotidien d’au moins 200 kg d’amandes et autant de pommes de cajou par jour.

 

Le Cajou FOODTECH pour l’optimisation  des produits dérivés du cajou

 

L’objectif du Cajou FOODTECH pour Dr Adama Coulibaly, Directeur Général du Conseil du coton et  de l’anacarde est de fournir au marché local de la consommation des PME compétitives mais surtout des produits de qualité afin d’optimiser la production des produits dérivés du cajou.

 

Cet ouvrage vient renforcer selon le patron de l’anacarde ivoirien, les capacités du CITA et permettra de disposer, au niveau national, de produits innovants de qualité, et de TPME compétitives, pour la promotion locale des produits dérivés du cajou.

 

Ce nouvel instrument devrait pouvoir répondre ainsi à certaines problématiques du secteur. Il s’agit notamment, au dire du Dg du Conseil du coton et  de l’anacarde du parcours d’incubation, de l’assistance technique et la recherche et du développement et le travail à façon (tolling).

 

C’est pourquoi, le premier responsable du conseil de régulation a traduit ses remerciements au chef de l’Etat et son premier ministre ; au Ministre de l’Agriculture, du Développement Rural et des Productions Vivrières ; à la Banque Mondiale et l’Institut Européen de Coopération et de Développement (IECD) pour le développement de la filière anacarde.

 

La filière cajou enregistre de belle performance

 

Dans son discours empreint de fierté, Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture, du Développement Rural et des Productions Vivrières, Kobenan Kouassi Adjoumani rappeler les acquis importants la filière « la filière a permis à notre pays de se positionner, depuis plusieurs années consécutives, comme premier producteur mondial de noix brutes de cajou, mais surtout troisième transformateurs mondial encore mieux deuxième fournisseur d’amandes sur le marché international, avec un taux de transformation de plus 22% pour un volume transformé en 2023 de 266 000 tonnes », s’est-il réjoui. Ces indicateurs de performance à en croire le Ministre Adjoumani donnent à espérer quant à l’ambition de porter au moins à 50% le taux de transformation de la production nationale à l’horizon 2030.

 

Le Ministre d’Etat, a dans le même élan félicité l’équipe du Conseil du Coton et de l’Anacarde pour cette heureuse initiative qui est une belle opportunité d’accompagner les PME et les agro-transformateurs, mais surtout de souligner le potentiel d’emploi que va générer cet incubateur pour les femmes et pour le secteur des petits commerces.

 

Transformation du cajou, une niche d’emploi pour les jeunes et les femmes

 

L’inauguration de cet incubateur indique Ousmane Diagana, Ousmane DIAGANA, Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et du centre permet à la Côte d’Ivoire de faire un chemin beaucoup plus important. « Cet incubateur constitue un maillon extrêmement important dans la transformation des produits dans la mesure où il permettra la création d’emploi sur place des jeunes et des femmes », a-t-il déclaré. Ce sera également l’occasion pour le pays de substituer les produits qui sont souvent importés à ceux produits localement.


Le Cajou Foodtech a été réalisé avec le soutien financier de la Banque mondiale dans le cadre du Projet de Promotion de la Compétitivité de la chaine de valeur de l’Anacarde (PPCA) et avec pour partenaire technique IECD.

 

CT

Autres articles

Partenaires