Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité agriculture

Ouverture Sietta 2018: DUNCAN "le gouvernement vise un secteur de l' anacarde qui soit compétitif et prospère"

IvoirInter24 09 Nov 2018 - 07H24
Ouverture Sietta 2018: le vice-président Duncan "le gouvernement vise un secteur de l'anacarde qui soit compétitif et prospère"

Dans le cadre de son programme de développement agricole, une stratégie de reformes des filières coton et anacarde a été adopté  par le gouvernement  ivoirien au cours du conseil  des ministres du 22 mars 2013. Cette réforme  a identifié l’accroissement de la transformation locale de l’anacarde comme facteur de création de richesse , d’emploi et de lutte contre la pauvreté.

S’inscrivant dans cette même veine, le Conseil Coton Anacarde a initié le Salon International des Equipements et des Technologies de Transformation de l’Anacarde « SIETTA », dont la cérémonie d’ouverture de la 3e édition a eu lieu ce jeudi 08 novembre 2018, au à la salle François Lougah du Palais de la culture de Treichville, portant sur le thème d’actualité « Transformation de l’anacarde, une mine d’opportunités pour l’autonomisation de la jeunesse africaine » .   

Soutenant et saluant  les efforts consentis par le CCA, SEM Daniel Kablan DUNCAN,  vice-président de la  République de Côte d’Ivoire, a honoré de sa présence cette cérémonie placée sous son haut  parrainage  et ses propos ont été les  suivants .« 11 millions de jeunes rentre en âge de travailler chaque année en Afrique et  seulement 3 millions d’emplois sont offerts. Le continent doit développer des stratégies visant à favoriser la transformation et l’industrialisation de nos produits afin d’être autonome », a-t-il constaté.

Tout en poursuivant , « la transformation pourrait employer 100 à 200 personnes par entreprise. L’objectif du gouvernement est donc de faire en sorte que la Côte d’Ivoire ait un secteur de l’anacarde qui soit compétitif et prospère pour le bonheur des populations », a-t-il conseillé.

Bien avant lui, Dr Adama  Coulibaly , DG du Conseil Coton Anacarde (CCA) et Commissaire Général du SIETTA 2018, plus que confiant et réaliste pour l’avenir de la noix de cajou , s’est exprimé en ces termes, « le SIETTA est la convergence de tous les éléments majeurs qui entre dans la transformation de la noix de cajou. L’avenir de la noix de cajou est en Afrique et particulièrement en Afrique de l’ouest. La collaboration avec les partenaires doit être soutenu par une politique de transformation et d’équipement pour l’anacarde », a-t-il confié. 

Le Commissaire du SIETTA 2018 a situé les enjeux majeurs de ce salon en ces termes.« Ce présent salon qui est le SIETTA vise à sensibiliser les décideurs à faire de l’ anacarde un secteur pourvoyeur d’emplois et d’opportunités afin de régler la question de l’immigration clandestine des jeunes africains », a-t-il suggéré.

Cette 3e édition du SIETTA qui se tient sur 3 journées du 08 au 10 novembre, a enregistré la présence effective de François AMICHIA Ministre de la  ville et maire de Treichville commune qui reçoit ledit salon, Souleymane Diarrasssouba  Ministre de l’Industrie et des PME , de même que bien  d’autres personnalités venant de tout horizon.

Debank          
Autres articles

Partenaires