Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité agriculture

Côte d’Ivoire/filière anacarde : Vers une organisation interprofessionnelle agricole

Ivoirinter24 13 Mar 2018 - 20H27
Atelier de restitution des résultats de l’étude sur le diagnostic des OPA de la filière anacarde axé sur la structuration

La réforme de la filière anacarde engagée en 2013 par la Côte d’Ivoire stipule conformément à l’ordonnance n°2011-473 du 21 décembre 2011, la mise en place d’un axe stratégique visant à renforcer des capacités des producteurs, à assurer la bonne gouvernance des Organisations professionnelles Agricoles (OPA) et faciliter la création d’une organisation interprofessionnelle Agricole (OIA).

 

S’inscrivant sur cette lancée, le conseil du coton et de l’anacarde (CCA) et la Direction des Organisations professionnelles Agricoles (DOPA) sous instruction du ministère de l’agriculture ont diligenté une mission d’étude diagnostic des OPA orienté vers sa structuration avec l’appui technique et  financier du Projet d’Appui au Secteur Agricole en Côte d’Ivoire (PSAC). Ainsi un atelier restitution des résultats de l’étude  s’est ouvert le mardi 27 février 2018, au Ran Hôtel de Bouaké.

 

Ce présent atelier vise à partager  avec l’ensemble des acteurs, les résultats obtenus lors de la mission diagnostic afin de s’en approprier en vue de mettre en œuvre un plan de structuration des OPA, a précisé à l’ouverture, Dr Ouattara Gniré  Mariam, conseiller technique, représentant le Directeur Général du CCA, Dr Adama Coulibaly.

 

Pour sa part, la Directrice de la  DOPA a exprimé sa gratitude au Directeur Général du CCA et son équipe pour la confiance placée en sa structure et souhaiter des échanges  fructueux gage d’un développement durable de la filière.

 

Prenant la parole, le préfet du département Sakassou, assurant l’intérim du préfet de la région du Gbêkê a salué cette initiative qui donnera un coup d’accélérateur à la filière anacarde avant de déclarer ouvert cet atelier.

 

Notons que l’atelier qui prend fin le 01 mars 2018, enregistre 100 participants qui sont entre autres, les producteurs, les acheteurs, les exportateurs, transformateurs, les équipements, les promoteurs des produits dérivés de l’anacarde, les acteurs institutionnels, partenaires techniques et financiers.

 

Ciss Toum

Autres articles

Partenaires