Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité afrique

Zimbabwe: l’armée et Grace Mugabe, deux camps qui se font face

RFI 15 Nov 2017 - 16H05
Zimbabwe: l’armée et Grace Mugabe, deux camps qui se font face

Au Zimbabwe, l’intervention de l’armée a été provoquée initialement par le limogeage de l’ex vice-président Emmerson Mnangagwa, lundi 6 novembre 2017. L’homme politique déchu bénéficie en effet de liens forts avec l’armée, contrairement à Grace Mugabe, l’épouse du président Robert Mugabe.

Cela fait plusieurs années que le parti au pouvoir, la Zanu-Pf, est divisée entre deux factions. D’un côté, Grace Mubage, l’épouse du chef de l’Etat, se positionne pour succéder à son mari. De l’autre, Emmerson Mnangagwa, l’ex vice-président, représente la vieille garde du parti.

Celle qui il y a quelques années n’avait aucune fonction politique, Grace Mugabe donc, s’est depuis faite élire présidente de la Ligue des femmes de la Zanu-PF, multiplie les meetings politiques et fait savoir qu’elle est prête à succéder à son mari. Elle s’est également entourée de sa propre faction, qu’on appelle le G40.

Face à elle, Emmerson Mnangagwa est un allié historique de Robert Mugabe, aux côtés duquel il a lutté pour l’indépendance. Au fil des années, il a été ministre de l’Intérieur, de la Sécurité mais aussi de la Justice, autant de postes qui lui ont permis de tisser des liens proches avec l’armée. Il est en particulier proche du chef de l’armée, Constantine Chiwenga.

Un petit incident, d'importantes conséquences

Longtemps vu comme le dauphin du chef de l’Etat, Mnangagwa est au contraire devenu le rival à abattre, à partir du moment où Grace Mugabe a manifesté ses ambitions politiques. Il est dans le collimateur de la Première Dame depuis des mois, qui l’a accusé à plusieurs reprises de trahison, ou de vouloir renverser le chef de l’Etat.

Il semble d’ailleurs que la mise à l’écart de l’ex vice-président était prévue pour le prochain congrès de la Zanu-PF, en décembre. C’est finalement un simple incident, le 6 novembre, qui a précipité sa chute. Grace Mugabe a été huée par des partisans de Mnangagwa lors d’un meeting politique ; 48h plus tard, le compagnon de route de Robert Mugabe était déchu de son poste.

Ce n’est pas la première fois que Grace Mugabe obtient le limogeage d'un vice-président. Il y a trois ans, Joyce Mujuru avait déjà été victime de ses foudres. Sauf que, cette fois, l'armée a décidé d'intervenir....Suite sur www.rfi.fr/

Autres articles

Partenaires