Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité societe

Lutte contre la contrefaçon : le CNLC prendra des mesures répressives en 2021 contre les contrevenants

IvoirInter24 09 Déc 2020 - 11H58
Le colonel DACOURI Charles, Coordonnateur du Comité National de Lutte contre la Contrefaçon (CNLC)

Respectivement après les communes d’Adjamé et Abobo le Comité National de Lutte contre la Contrefaçon (CNLC), poursuit la phase 3 de sa campagne de sensibilisation contre le piratage et la contrefaçon dans la commune de Koumassi, autour du thème «Contrefaçon et Santé Publique », qui s’est tenue ce mardi 15 Décembre 2020 au sein de la Mairie de Koumassi.   

Le colonel Dacouri s’est dit satisfait de l’engouement que cette campagne de sensibilisation a suscité auprès des populations qui est donc au-delà de leurs attentes. Ainsi il a invité tout un chacun à se défaire de l’usage des produits de contrefaçon qui présente des conséquences néfastes sur la santé et le bien-être des populations.

Le colonel  DACOURI Charles, Coordonnateur du CNLC,  a expliqué qu’au niveau d’Abobo la lutte contre la contrefaçon dépasse les compétences des forces de défense et de sécurité, c’est pourquoi les populations, les commerçants et les autorités doivent s’y mettent dans cette lutte. 

 Achevant son propos, « Dans certains pays africains les médicaments contrefaisants représentent 30% à 60% du marché pharmaceutique. C’est plus de 2 milliards de produits contrefaits saisis et retirés du marché par l’Etat en 2019  et plus de 700 mille décès liés aux produits de contrefaçon. », a-t-il relevé.  

Bien après N’zi BROU Michel, Président du Conseil d’Orientation du CNLC , situant le cadre de la création du CNLC, il a signifié que ladite institution a vu le jour par la volonté politique du gouvernement ivoirien de mettre fin au phénomène grandissant de la contrefaçon aux vues des méfaits et conséquences désastreuses qu’elle engendre.

Bien après, Le PCO a également salué l’implication personnelle du Maire CISSE Bacongo dans la lutte contre ce phénomène dans sa commune et ne ménage aucun effort dans cette tâche. Ainsi il a appelé toutes sensibilités sociales à œuvrer de concert et à s’approprier cette lutte pour l’éradication de la contrefaçon et du piratage.

Quant à SIDIBE Yacouba, 3e adjoint représentant le Maire à cette cérémonie, a salué et encouragé cette initiative d’intérêt public du CNLC , de même il a affiché le désir de la municipalité d’apporter son soutien  à cette lutte en s’y engageant de façon  acharnée à combattre la contrefaçon sur les marchés et commerces locaux.

Il est à noter qu’après l’étape d’Abidjan , cette série de sensibilisation se poursuivra dans les autres villes de l’intérieur du pays durant le 1er trimestre de l’année.

Dbank

Autres articles

Partenaires