Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité politique

Côte d’ivoire : Kouassi Titré Germain «condamne le projet de création Conseil Nationale de Transition »

Parti politiques 03 Déc 2020 - 01H43
Côte d’ivoire : Kouassi Titré Germain «condamne le projet de création Conseil Nationale de Transition »

Le président du  Parti Ivoirien des Défis  à Relever (PIDAR), Kouassi Titré Germain dans son décryptage de la situation sociopolitique ivoirienne a condamné ce mercredi 2 décembre 2020, à Abidjan, le projet de création Conseil Nationale de Transition (CNT) et d’un gouvernement de transition.

« Nous demandons à tous ces auteurs de ces projets funestes de renoncer de se ressaisir pour le bien-être de la Côte d’Ivoire », a insisté Kouassi T. Germain.

En tant que parti politique d’opposition centriste, autant « nous condamnons les dérapages du pouvoir d’Etat et nous condamnons ceux de l’opposition. Ce comportement nous éloigne de l’idéal commun national qui est contenu dans notre hymne nationale », a-t-il déploré.  

Il a également ajouté que le PIDAR veut pour la Côte d’Ivoire, une constitution solide et non modifiable à l’exemple de celle des Etats-Unis.

M. Kouassi Titré a également souhaité que soit arrêté les réjouissances sur les antennes nationales de  la victoire du parti au pouvoir à la présidentielle du 31 octobre dernier.

Parti Ivoirien des Défis  à Relever n’a pas manqué de saluer l’esprit patriotique de Konan Kouakou Bertin (KKB), candidat malheureux au présidentielle de 2020 qui a permis  d’éviter le " ko " à la Côte d’ivoire.

Le président fondateur du PIDAR a lancé un message fort aux hommes politiques ivoirien « Les dirigeants politiques que nous sommes, quels que soient les rangs que nous occupons dans la société devons toujours dans nos comportements, dans la conduite des affaires de l’Etat et dans l’opposition politique et de la vie courante prêter serment de ne jamais nous éloigner du fondement et de l’idéal commun pour la grandeur de la Côte d’Ivoire dans le monde », a-t-il vivement souhaité. 

Autres articles

Partenaires