Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité interview

Jeux Olympiques 2016 : Cheick CISSE «La naissance d’un super champion du Taekwondo mondial»

Ivoirinter24 19 Sep 2017 - 13H37

Cette  semaine « ivoirinter24.net » est allé  à  la rencontre d’un super  champion des arts martiaux de la discipline  Taekwondo, le bien nommé Cheick Cissé, jeune athlète ivoirien aux  multiples  titres.  Découvrons ensemble  ce grand champion humble, intrépide  et  ambitieux  à  travers  cet entretien enrichissant  dont  il  nous fait  l’honneur .

 

Salut grand champion.                                                                                                            

Salut  à vous !

 

Comment te sens-tu après ta qualification pour les prochains  jeux olympiques ?                                                                         

Très bien,  sans blessure c’est  déjà  mieux.

 

Ok, très  bien ! Comment  prépares-tu  ces  futurs  J-O 2016 ?                                                                                                         

Les  conditions de  préparations ne  sont  pas  fameuses, mais on  fait  avec.   

 

Par rapport aux  compétitions précédentes, y  a –t-il  eu  des améliorations au  niveau  des moyens  de  préparation ?

depuis maintenant  cinq (5) mois  que  je  me  suis  qualifié  , je n’ai  jusqu’à  présent pas encore  fait de compétition  et je  m’entraine présentement au stade Félix  Houphouet  Boigny.

 

Mais, penses-tu  pouvoir être au top  pour  les  futurs  J-O  avec  les conditions difficiles ?

Oui,  oui ! je pense être  en  forme  et  à  un  meilleur  niveau  parce  que  à  ce  stade,  on  ne combat plus  pour  la  fédération ni  le  ministère  ou  encore pour le  pays , mais  c’est d’abord   pour  soi-même et  ensuite  les  autres  peuvent  jouir  de  nos  efforts  et on  est  satisfait .

 

Es-tu  habitué  aux  potentiels adversaires  que  tu  croiseras  à  ces J-O ?

Affirmatif, j’ai  plusieurs  fois affronté  la  plupart de  mes  adversaires, donc  je peux dire que je  suis habitué  à eux. Mais, il faut  dire qu’aux   J-O  tous  les adversaires  ont le même  niveau  et tout  le  monde est à craindre. C’est donc avec la  tête sur les épaules que l’on travaille toujours plus.

 

Pour une  première participation à  cette  prestigieuse compétition  quels  sont  tes objectifs majeurs? Est-ce  aller limiter  les  dégâts ou  faire brandir le  drapeau ivoirien aux plus hauts sommets ?

Je  suis  à  ma  première  participation olympique, mais il y a maintenant deux(2) ans que j’ai commencé  le  haut niveau et je suis le plus titré de tous les Taekwondoïnes .j’ai également été le 4e meilleur athlète mondial, donc avec tous  ces  titres, je n’y vais pas  pour  faire   de la figuration. Je vais pour donner le  meilleur  de  moi  et revenir avec  une  médaille  olympique.

 

Penses-tu  être au  sommet de  ton art ou te dis-tu , « je  ne  suis qu’au  début de  ma  progression  et  tout  est à  faire » ?

j’ai  plusieurs  titres, mais  je  veux ajouter  à ceux-ci  la «  médaille  olympiques », pour  moi  je penses  donc  que je  ne suis  qu’au  début de  ma  carrière.

 

Tu  es  aujourd’hui  une  fierté  pour  la  jeunesse africaine  pour  tout  ce que  tu  représentes, quels  sont  tes  atouts  pour  réussir  de tels  exploits ?

Il n’y a pas  de secret,  mes  seuls  atouts  sont l’humilité  et  surtout  « je ne n’est pas peur de mes adversaires ».

 

Parait-il  qu’étant  enfant  tu  étais  très  fan  des  arts  martiaux  au  point  d’imiter les  grandes  vedettes du  cinéma  en  la  matière ?

Oui, oui, j’étais  en  effet  très  fan  de Breece  Lee.

 

Quels  sont  tes  modèles  dans  ta  discipline ?

Je  n’ai  pas  de  modèle  dans  ma discipline, mais  je  respecte  certains  athlètes  tels que : Farzan Ashourzadeh et  Abolfaz  Tou  de  l’Iran en  58 kg  et  63 kg .

 

Merci  champion  pour  ta  collaboration avec « ivoirinter24.net », quels  mots  veux-tu  adresser  aux  autorités  et  à  la jeunesse ?

Le mot  pour  les autorités  est  de  se pencher un peu plus  sur le sport notamment , les sports dits mineurs afin que les athlètes  que  nous sommes soient plus performants et productifs et surtout  dire  merci à  ces  personnes sans moyens qui font  des trucs extraordinaires. Maintenant  dirai  à  la jeunesse  d’être  ambitieuse, travailleuse, humble  et  surtout persévérante dans l’effort. Seul le travail véritable  nous  récompense.

 

Merci  encore et  nous  te  souhaitons le  maximum de  succès à ces Jeux Olympiques brésiliens et  pour le  reste de ta carrière. A bientôt champion !

Merci à  ivoirinter24.net ce fut un plaisir.

 

 

 Interview réalisé par Ciss Debank

 

Autres articles

Partenaires