Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité societe

Friedrich Ebert Stiftung /Rencontre d’expert : Juergen Schwettmann, « 80% des populations africaines n’ont pas d’assurance maladie »

Ivoirinter24 25 Jan 2018 - 01H00
Photo de famille des participants et des membres de la Fondation Friedrich Ebert Stiftung à la rencontre d'échange

Le Bureau de la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) en Côte d’Ivoire a initié une rencontre d’expert autour du thème « Assurance Maladie, secteur informel et coopérative ».  Tout droit venu de ladite fondation au siège de Berlin en Allemagne, Juergen Schwettmann a indiqué que « 80% des populations africaines n’ont pas d’assurance maladie ». C’était le mercredi 24 janvier 2018, au siège de la fondation, Attoban, Cocody, Abidjan.

 

Le conférencier a exposé sur deux sujets, notamment « Extension de la couverture maladie au secteur informel » et « Rôle des coopératives et de l’économie sociale dans la formalisation de l’économie informelle ».

 



Selon l’expert, l’économie informelle est très diversifiée, à savoir les travailleurs visibles (coiffeur, chauffeur, coordonnier) et travailleurs invisibles (domestique, cuisinier, développeur, gardien).  Ainsi sur la base de plusieurs exemples de pays tels que le Rawanda, Mozambique, le Ghana, le Maroc, il a recommandé la mise en place d’un système hybride d’assurance maladie. Ce qui nécessite l’implication des populations à travers des cotisations régulière à travers une supervision de l’Etat de Côte d’Ivoire pour les personnes en dessous du seuil de la pauvreté afin de couvrir les risques pour centraliser les ressources. L’assurance maladie universelle dit-il, dois être complétée par plusieurs sources de financements, dont l’Etat, taxes spécifiques et partenaires au développement. S’agissant du deuxième sujet, Schwettmann a recommandé que le politique de l’économie informelle et le politique de l’économie sociale et solidaire (ESS) se complète. Il faut donc un effort particulier et ciblé des autorités compétentes pour utiliser ces organisations afin, qu’elles jouent un rôle plus important au sein de la forme de gestion de l’économie informelle.

 

Bien avant dans son allocution de bienvenue, Le représentant résident de la Fondation Friedrich Ebert Stiftung, Thilo Schöne a salué le bon qualitatif de la Côte d’ivoire en terme de croissance économique. « La Côte d’Ivoire à une croissance économique énorme », a-t-il dit. Tout déplorant que  cette croissance n’arrive pas à « la base » et que la plus part des populations ne bénéficient pas de protection sociale surtout celle du secteur informel qui représente aujourd’hui près de 89%.

 

Ciss Toum

Autres articles

Partenaires