Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497
  • Le Rwanda désigné pays organisateur du Mondial 2019 (source, Fédération Internationale)
  • Éliminatoire mondial 2018: 10 Éléphants déjà au regroupement
  • Trois ans de suspension pour leTogolais Azad Kélani Bayor, Président de la CAB (Confédération Africaine de Boxe). (Source AIABA)
  • La ville de Paris (France) abritera les Jo de 2024. Ceux de 2028 ont été attribués à la villes de Los Angeles (USA). (Source CIO)

Actualité sport

Éliminatoires mondial Russie 2018: la Côte d'Ivoire ne réussira pas la passe de 4

Ivoirinter24 13 Nov 2017 - 14H35
Éliminatoires mondial Russie 2018: la Côte d'Ivoire ne réussira pas la passe de 4

Après trois participations consécutives (2006, 2010, 2014) la Côte d'Ivoire ne réussira pas la passe de 4. Malheureusement éliminée par le Maroc. Quelle désillusion!

Histoire floue entre la FIF (Fédération Ivoirienne de Football) et Hervé

Renard le Sélectionneur d'alors, victorieux de la CAN 2015 avec la COTE D'IVOIRE. Celui-ci rend le tablier et rejoint le MAROC. Il est remplacé par Marc Wilmots.

    

Oui Marc Wilmots! Libre après sa campagne à l'Euro 2016 à la tête des Diables Rouges de la Belgique favoris mais sortis de la compétition par la petite porte par le Pays de Galles en quart de final: 1-2. Remake avec la Cote d'Ivoire pourtant placée Favorite comme à l'accoutumé, malgré une Coupe d'Afrique des Nations décevante. Ponctuée par sa débâcle dès le premier tour en cette année 2017. Et par Qui? le MAROC! Le MAROC de Hervé Renard tout fraîchement ex Sélectionneur des éléphants, passé brièvement par Lille OSC en ligue Française

    

Celui-ci a fait du Maroc en presque deux ans l'une des équipes montantes du Continent Africain. Contre lequel ni Gervinho et ses coéquipiers de l'attaque... ni la charnière centrale n'ont pu déjouer le "Hold Up", sans omettre un Gbohouo Sylvain toujours en mauvaise lecture des différentes trajectoires du ballon.

 

Dans l'entre-jeu, aucune agressivité, aucune fluidité. Chacun y allais de son show tel des jeunes novices aux yeux des recruteurs.

 

Plutôt que de voir une équipe de la COTE D'IVOIRE vaillante et forte mentalement avec un caractère de gagneur, consciente de l'enjeu du match; l'on a plutôt été surpris de voir une équipe brouillonne. Perdant tous ses repères dans tous les compartiments dès le premier but Marocain. La faute encore à une défense aux abois à chaque offensives des Lions de l'Atlas.

 

En sommes c'étaient des joueurs impuissants, en manque de coordination, emmenées par un coach sans arguments et stratégies capable de mieux remobiliser puis remettre sa troupe dans de bonnes dispositions tactiques. Offrant une piètre prestation aux yeux du monde. Les mots ne suffisent pas pour définir cette déroute. Tant les choses ont été décriées, contestées depuis le début de ses éliminatoires Zone Afrique.

 

Limoger des Sélectionneurs en plein résultats positif rien que pour une défaite on l'a fait et on sait très bien le faire en Côte d'Ivoire. L'on subit entre autre:

 

Vahid Hallilodzic après le quart de final Can 2010 Cote d'Ivoire vs Algérie: 1-2,

        

Francois Zahoui en 2012 après la défaite en finale CAN; Cote d'Ivoire vs Zambie: 0-0 (4-5 tàb)

Bien avant  Henry Michel ( 2è CAN 2006, Qualifié pour le  Mondial2006) presque poussé à la démission qui avait pourtant continué le bon travail entamé par Robert Nouzaret. R.Nouzaret le dépositaire dès 2003 de la fameuse Génération Dorée des professionnels Didier Drogba et Kouassi Blaise (EA Guimgamp), Dagui Bakary (Lille OSC), Doba Lézou (FC Lockeren) et des Cadres Cyrile Domoraud (Espanyol Barcelone), Guel Tchiressoa (FC Lorient), Tizié Jean Jacques (ES Tunis), Dié Serge Aristide (OGC Nice) et des jeunes loups Aruna Dindané (RSC Anderlecht), Aruna Koné (KSK Lierse) et autres Emerse Faé et Gilles Yapi Yapo ( FC Nantes), Didier Zokora (Tottenham H.), Koné Bakary "Baky" (O. Marseille) Arthur Boka (VfB Sttutgart) Barry Boubakar "Copa" (SC Beveren), Kolo Touré (FC Arsenal) etc lui meme aussi parti pour des raisons farfelues.

    

Certains s'écriront encore de vives voix en ces termes courants "Toujours c'est entraîneur  on accuse!" L'on attend donc de voir pour cette fois où ira la FIF de Sidy Diallo avec Marc Wilmots, ce sélectionneur au 100 Millions FCFA/Mois au bilan très Médiocre (1 Victoire ,1 Nul ,4 Défaites)

   

Stéfane Bonfrère

Autres articles

Partenaires