Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité economie

Sommet de l’Alliance solaire internationale: Allocution de S.e.m. Daniel Kablan Duncan, vice-président de la république de Côte d'Ivoire

Sercom VPR 11 Mar 2018 - 19H02
S.e.m. Daniel Kablan Duncan, vice-président de la république

Excellence Monsieur le Président de la République de l’Inde ;

Excellence Monsieur le Président de la République française ;

Excellence Monsieur le Premier Ministre de l’Inde ;

Excellences Mesdames et Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement ;

Madame Patricia Espinoza, Secrétaire Exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), représentant le Secrétaire Général des Nations Unies ;

Monsieur le Directeur Général par intérim de l’Alliance Solaire Internationale,

Honorables invités ;

Mesdames et Messieurs,


C’est un grand honneur pour moi de représenter S.E.M Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, à cette importante cérémonie inaugurale du Premier Sommet de l’Alliance Solaire Internationale (ASI).

Je voudrais donc en son nom, au nom de la délégation qui m’accompagne et en mon nom propre, saisir cette occasion, pour adresser nos vifs remerciements aux Autorités indiennes pour l’accueil chaleureux et les attentions très prévenantes dont nous avons été l’objet depuis notre arrivée dans cette belle ville de New Delhi.

Excellences,

Mesdames et Messieurs,

Les effets du réchauffement climatique sont de plus en plus perceptibles dans toutes les régions du monde en général, et en particulier dans les pays en voie de développement comme la Côte d’Ivoire. 

Dans le même temps, nos besoins énergétiques sont en forte augmentation, eu égard à nos nombreuses réalisations socio-économiques et à nos objectifs de progrès. En effet, il est impératif de fournir aux acteurs des différents secteurs de l’économie l’énergie nécessaire à leur important développement. En outre, sur le plan social, il nous faut répondre à la demande légitime de nos populations qui aspirent à l’amélioration de leur qualité de vie.  

C’est pourquoi, la Côte d’Ivoire qui a signé, puis ratifié l’Accord-cadre de l’Alliance Solaire Internationale, est très fière d’appartenir à cette brillante initiative lancée lors de la conférence de Paris pour le climat en décembre 2015. Il ne fait aucun doute que cette Alliance constitue une réponse efficace et pragmatique aux deux problématiques majeures que sont la lutte contre le réchauffement de la planète et l’accès à l’énergie.

Nous tenons donc à féliciter très vivement les Autorités indiennes, en particulier S.E.M Narendra Modi, et l’Etat français représenté par le Président de la République, S.E.M Emmanuel Macron, pour leur ferme engagement à faire de notre Alliance un puissant outil de coopération active et de développement dans le domaine de l’énergie solaire. 

La Côte d’Ivoire, pour sa part, respectera résolument ses engagements pris au niveau mondial en faveur du climat et notamment en ce qui concerne la transition énergétique.  

A l’occasion de la COP 21, notre pays s’est en effet  engagé à réduire de 28 % ses émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2030. Cet engagement se traduit, au niveau du secteur de l’électricité, par un net accroissement de la part des énergies renouvelables y compris l’hydroélectricité dans le mix énergétique. La part de ces énergies renouvelables qui représentait 20 % contre 80 % d’énergie thermique en 2017 devrait ainsi passer à 34 % contre 66 % d’énergie thermique en 2020. L’objectif final est de parvenir, en 2030, à un mix énergétique avec  42 % d’énergie renouvelable pour 58 % d’énergie thermique.

Pour ce faire, notre politique de développement des énergies renouvelables s’appuiera principalement sur l’hydroélectricité, l’énergie solaire, l’énergie à base de biomasse et, éventuellement, l’énergie éolienne.

Le Gouvernement ivoirien, qui vise aussi à faire passer la capacité énergétique de la Côte d’Ivoire, de 2200 MW actuellement à 4000 MW en 2020 puis 6000 MW en 2030, entend saisir toutes les opportunités qui lui sont offertes au niveau mondial, en particulier celles offertes par l’ASI, pour mettre en œuvre sa politique énergétique. Cette politique contribue à renforcer l’intégration sous régionale, si chère au Président Alassane OUATTARA. En effet, la Côte d’Ivoire est devenue un véritable Hub énergétique en fournissant l’électricité à six pays ouest africains et, bientôt, à deux autres pays de cette sous-région. 

Excellences,

Mesdames et Messieurs,

Parmi les problématiques majeures auxquelles il nous faudra désormais répondre, dans le cadre de notre Alliance, figurent en bonne place, la réduction des coûts des énergies renouvelables, les questions de leur financement et le transfert de technologies au travers de la formation de la main d’œuvre locale.

Nous nous réjouissons donc de noter que ce Sommet permettra d’aborder ces différents aspects. 

Nous nous félicitons vivement de la forte présence des Chefs d’Etat et de Gouvernement à cet important Sommet de l’ASI. Cela augure que l’accessibilité à l’énergie solaire deviendra une réalité pour le plus grand bonheur de nos populations, tout en assurant une meilleure protection de notre planète, notre bien le plus précieux.

Vive l’Alliance Solaire Internationale !

Je vous remercie de votre aimable attention !

Autres articles

Partenaires