Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité afrique

Bobi Wine, l'idole de la jeunesse ougandaise qui fait trembler Kampala

Rfi.fr 28 Aoû 2018 - 06H57
Bobi Wine, l'idole de la jeunesse ougandaise qui fait trembler Kampala

Sous la pression des artistes du monde entier qui avaient signé une pétition réclamant la libération du chanteur et député ougandais Bobi Wine, détenu depuis le 14 août et inculpé pour trahison, un tribunal du nord de l’Ouganda vient de le libérer sous caution ce lundi. Idole de la jeunesse ougandaise qu’il a fait danser sur les rythmes entraînants de ses chansons engagées, le chanteur s’est imposé, depuis son élection au Parlement il y a un an, comme une figure majeure de l’opposition. Détracteur virulent du président Yoweri Museveni, il milite pour le départ à la retraite de ce dernier au pouvoir depuis 40 ans. Bobi Wine est devenu l’ennemi à abattre du régime vieillissant et aux abois, plus soucieux de se perpétuer au pouvoir et d’exploiter les richesses du pays que de s’occuper du chômage, de la pauvreté et de la corruption. Portrait de l’artiste qui fait trembler Kampala.

Il se fait appeler «  ghetto president  » ou «  le président du ghetto », en référence au bidonville du centre de Kampala où il a grandi. Son surnom renvoie aussi à son engagement en faveur des populations défavorisées de son pays. Cet engagement, le chanteur ougandais Bobi Wine, Robert Kyagulanyi Ssentamu de son vrai nom, l’exprime depuis quinze ans à travers des compositions musicales tintées d’afrobeat et de reggae africain, qui font danser la jeunesse sur des paroles dénonçant la pauvreté et l’injustice sociale...Suite sur www.rfi.fr/afrique

Autres articles

Partenaires