Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497
  • Le Rwanda désigné pays organisateur du Mondial 2019 (source, Fédération Internationale)
  • Éliminatoire mondial 2018: 10 Éléphants déjà au regroupement
  • Trois ans de suspension pour leTogolais Azad Kélani Bayor, Président de la CAB (Confédération Africaine de Boxe). (Source AIABA)
  • La ville de Paris (France) abritera les Jo de 2024. Ceux de 2028 ont été attribués à la villes de Los Angeles (USA). (Source CIO)

Actualité agriculture

Côte d’Ivoire: lancement officiel de l’inventaire national des pesticides et déchets associés

IvoirInter24 11 Sep 2017 - 14H42

Le Ministère de la salubrité, de l’environnement et du développement durable à travers le Projet de Gestion des Pesticides Obsolète et déchets associés en Côte d’Ivoire (PROGEP-CI) a organisé la cérémonie de lancement officiel de l’inventaire national des pesticides et déchets associés. C’était le vendredi 07 septembre 2017 à la CRRAE-UEMOA, Plateau. Le PROGEP-CI travaille en étroite collaboration avec le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural et est financé par le Fonds Mondial pour l’Environnement (FEM).

 

Pour le Professeur Kouadio George, coordonnateur national du PROGEP-CI, l’inventaire national vise à recenser tous les pesticides périmés, interdits, frauduleux, sur l’ensemble du territoire national. Dans sa phase de mise en œuvre, cette opération va se dérouler  en trois étapes. « Dans un premier temps, il s’agira de faire l’inventaire national des pesticides, ensuite procéder à la collecte,  au transport de ces pesticides sur un site sécurisé, au stockage et à l’élimination des pesticides avec des structures spécialisées », a-t-il précisé. Selon lui, c’est 1500 à 2000 magasins seront inspectés par 144 agents inventaires et 33 superviseurs du MINADER qui sont dans les directions départementales.

 

Pour sa par Mme Bakayoko Alimata,  point focal du FEM, ce projet relève d’une importance majeure. C’est pourquoi d’un coup total de 32,5 millions de dollars, le PROGEP-CI bénéficié de 7 millions de dollars du FEM, ce qui équivaut à plus de 3 milliards de Francs CFA avec pour agence d’exécution la banque mondiale. Ainsi ce projet permettra d’améliorer la gestion des pesticides obsolètes et des déchets associés en Côte d’Ivoire.

 

Le représentant de Monsieur le ministre l’Agriculture et du Développement Rural, Mamadou Sangafowa a pour sa part  salué cette initiative puisque la mise en œuvre de ce projet contribuera à une « prise de conscience des populations des dangers liés à la mauvaise utilisation des pesticides », s’est-il réjoui.

 

Quant à Mme Masséré Kaka, Directrice de Cabinet de Mme la ministre de la salubrité, de l’environnement et du développement Durable, Anne Désiré Oulloto a remercié tout particulièrement le chef de l’Etat de Côte d’Ivoire grâce à qui ce projet a vu le jour. Elle a lancé par la suite un appel aux parties prenantes pour leur « implication dans l’exécution et le suivi de ce inventaire national », a-t-elle souligné.

 

Notons que le POGEP-CI démarrera en septembre 2017, l’inventaire de tous les pesticides sur l’ensemble du territoire national. Des sketchs de sensibilisation, projections de films, prestation des mascottes, défilé de groupements de femmes agricultrices, découverte de l’identité visuelle du projet et récompense du lauréat du concours inter-écoles ont meublés cette belle cérémonie .

 

Ciss Toum

Autres articles

Partenaires