Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité economie

Logement: un emprunt obligataire dédié à la diaspora de l’UEMOA présenté à la BRVM d’Abidjan

IvoirInter24 30 Mai 2019 - 12H47
un emprunt obligataire dédié à la diaspora de l’UEMOA présenté à la BRVM d’Abidjan

Un emprunt obligataire par appel public à l’épargne dénommé Diaspora Bonds BHS (Banque de l’habitat du Sénégal) 6,25% 2019-2024, a été présenté mercredi aux investisseurs à Abidjan, lors d’une cérémonie à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM).


Cet emprunt obligataire par appel public à l’épargne, de type Diaspora Bonds « BHS 6,25% 2019-2024 », est « la rencontre d’une opportunité et d’une idée portée par la BRVM », a dit le directeur général de la Banque de l’habitat du Sénégal (BHS), Mamadou Bocar Sy, dans un discours.

L’opération, lancée le 16 mai 2019 sur le marché financier régional vise à mobiliser 20 milliards de Fcfa.  Elle offre une rémunération de « 6,25% par an sans retenue fiscale à la source » sur une durée de cinq ans pour un prix unitaire de l’obligation fixé à 10.000 FCFA. 

« C’est la Banque de l’habitat sénégalaise qui mène l’opération, mais elle est ouverte à l’ensemble de la diaspora de l’UEMOA, c’est une opération de l’UEMOA, c’est une opération ouest-africaine », a lancé M. Mamadou Bocar Sy, avant d’ajouter « Africains de l’Ouest, c’est votre projet ».

 Ce sont les premiers Diaspora Bonds émis sur le marché financier régional de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Le remboursement du capital investi est graduel avec deux ans de différé et les intérêts de 6,25% payables semestriellement.

Deux millions d’obligations devraient être émises par les Sociétés de gestion et d’intermédiation (SGI). Les souscriptions, prévues jusqu'au 17 juin 2019, sont ouvertes à tous les investisseurs institutionnels et personnes physiques, résidents ou non dans l’espace UEMOA. 

L’opération est portée par un consortium comprenant quatre co-arrangeurs et co-chefs de file, notamment ABCO Bourse, CGF Bourse, Everest Finance et Impaxis Securities. Les souscriptions au niveau de la zone UEMOA se font auprès de ces SGI membres du syndicat de placement.

Concernant le paiement des intérêts et le remboursement du capital, les SGI sont chargées de rapatrier les montants à leurs clients respectifs selon le canal de transfert qui sera choisi par ces derniers. Les obligations sont toutefois amorties semestriellement à partir de la fin du 1er semestre de la 3e année.

Le directeur général de la BRVM, Edoh Kossi Amenounve, s’est félicité de ce « Diaspora Bonds » qui est « une première dans le monde ». Il a fait savoir que toutes les souscriptions se font en franc CFA quel que soit le pays de résidence de l’investisseur. 

Mme Marie Odile Sene Kantoussan, directeur général de CGF Bourse, a pour sa part précisé que les personnes concernées par l’opération sont les investisseurs Sénégalais et tout autre ressortissant de l’Uemoa résident hors de l’Uemoa à hauteur de 60%.

Sont également concernées toute entité étrangère résident ou non de l’UEMOA de même que toute personne physique ou morale résidente dans l’UEMOA, a-t-elle poursuivi, lors d’une présentation de l’opération Diaspora Bonds – BHS 6,25% 2019-2024. 

Selon le directeur général de la BHS, établissement de crédit local, d’une quarantaine d’années, ayant des représentations au Canada, à New-York (États-Unis) et en Europe, ambitionne de réaliser 50.000 logements soit 10.000 par an.

 Les ressources levées devraient contribuer à la réalisation de logements sociaux des pôles urbains de Diomniadio et du Lac Rose, au Sénégal. Ces fonds devraient en outre servir à financer partiellement le « Plan d’orientation stratégique de la BHS (POS BHS 2020). 

Le consortium a obtenu une autorisation auprès du régulateur pour lever un maximum de 30 milliards Fcfa, a relevé Mme Marie Odile Sene,  soulignant que les personnes physiques seront retenues en priorité, tandis que les personnes morales feront l’objet d’une allocation de « solde au proration ».

Une demande de cotation des obligations devrait être introduite auprès de la BRVM dès la clôture de l’opération.

AP/ls/APA

Autres articles

Partenaires