Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité societe

Côte d'Ivoire: Frais annexes des inscriptions Le CEECI toujours à pied d'œuvre sur le terrain

IvoirInter24 12 Sep 2018 - 14H10
Frais annexes des inscriptions Le CEECI toujours à pied d'œuvre sur le terrain

Le Comité des Élèves et Étudiants de Côte d'Ivoire (CEECI) après le boycott de la rentrée scolaire hier, lundi 10 septembre, relativement au coût élevé des inscriptions et frais annexes << injustifiés >> dans les établissements publics et privés de Côte d'Ivoire, s'active toujours sur le terrain.




Ça fait 3 jours, que la rentrée des classes a subi son premier boycott, prévue officiellement pour le lundi dernier, 10 septembre 2018, sur toute l'étendue du territoire national.

Cette perturbation est due à la hausse injustifiée des frais annexes des inscriptions dans les établissements publics et privés de Côte d'Ivoire.

C'est cette désapprobation que le CEECI ne cesse de témoigner en ce début de rentrée scolaire, afin d'interpeller le ministère de tutelle et surtout l'État ivoirien pour plancher sur cette situation.

Et ce mot d'ordre de grève décrété par le CEECI semble effectif dans la deuxième ville du pays, puisque tous les établissements sont jusque lors fermés, ce mercredi 12 septembre.

L'on peut apercevoir des éléments dudit mouvement syndical sillonner les différentes écoles pour le respect scrupuleux de cette grève.

Selon son secrétaire national, Traoré Karamoko, les élèves prendront la route de l'école si des solutions sont trouvées. Faute de quoi les actions de contestation se poursuivront incessamment.

Une situation qui laisse perplexe l'opinion nationale qu'internationale. Une nouvelle année qui débute sur des trompes ! N'est-ce pas un mauvais présage pour cette année scolaire 2018-2019 ?


Makan HEMA
Correspondant Régional
Autres articles

Partenaires