Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité economie

Signature de convention : Le conseil du coton et de l’anacarde met en œuvre le zonage agro-industriel dans la filière coton

IvoirInter24 25 Déc 2017 - 10H54
Zonage dans la filière Coton : Signature de convention entre le Conseil Coton-Anacarde et les sociétés cotonnières

Dans le souci de mettre en application le décret n°2016-1153 du 28 décembre 2016 adopté en conseil de ministre relatif au zonage agro-industriel dans la filière coton que le conseil coton et de l’anacarde (CCA) a procédé à une signature de convention avec chacune des sociétés cotonnières, qui sont entre autres (CIDT, IVOIRE COTON, COIC, SECO, SICOSA 2.0 et GLOBAL COTON), d’une durée de 7 années, renouvelable. C’était le vendredi 22 décembre 2017, Plateau, Abidjan.

Par le biais de ce décret, le Gouvernement ivoirien a institué le zonage dans le bassin cotonnier, en constituant 18 zones exclusives d’activités (ZEA) correspondant à des Zones Géographiques d’interventions attribuées aux sociétés cotonnières et deux (2) Zones de Développement du Coton (ZDC) non attribué à ce jour. Cette mutation d’ordre structurelle dans la politique de développement de la filière coton,  répond au besoin d’assainir la filière qui dans le contexte de libéralisation a connus de nombreux dysfonctionnement.

    

Prenant la parole, Dr Adama Coulibaly, Directeur Général du CCA, s’est réjoui de la tenue de la cérémonie de signature de convention qui intervient un (01) an après la prise du « décret d’application de la loi de 2013 fixant les règles de commercialisation du coton et de l’anacarde »  et régulant les activités  desdites filières.  Ainsi « La signature de la convention marque officiellement la mise en œuvre du zonage », a-t-il déclaré. Dr Adama Coulibaly a  exhorté les différents acteurs à adhérer pleinement aux dispositions pertinentes de ce nouveau contrat.

« Pour nous, c’est un nouveau partenariat qui s’ouvre dans lequel chacun jouera son rôle afin d’atteindre les objectifs fixées. Nous souhaitons que toutes les dispositions de la convention soient respectées par tous les acteurs. Nous souhaitons que ce processus permette que la filière reparte et permette aux producteurs de vivre de leur travail », a souhaité pour sa part, le Directeur Général de la Fédération des producteurs de coton, Silué Kassoum.

Le Président du Conseil d’Administration du Conseil Coton et de l’Anacarde, Bamba Mamadou a, quant à lui salué l’engagement des acteurs de la filière, tout en indiquant que cette signature de convention est la seule manière de rendre la filière coton plus « compétitive ».

Ciss Toum

CARTE D'ATTRIBUTION DE ZONES AUX SOCIÉTÉS COTONNIÈRES


Autres articles

Partenaires