Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité politique

Hommage national : le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly élevé, à titre posthume, à la dignité de Grand-Croix de l’Ordre national

Cicg 15 Juil 2020 - 08H50
Hommage national : le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly élevé, à titre posthume, à la dignité de Grand-Croix de l’Ordre national

Abidjan, le 14 juillet 2020 - Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, décédé le 08 juillet 2020 à Abidjan, a été élevé, à titre posthume, à la dignité de Grand-Croix, la plus haute distinction de l’Ordre national ivoirien, par le Président Alassane Ouattara, pour sa contribution à la construction d’une Côte d’Ivoire stable et prospère.

C’était à l’occasion de la cérémonie d’hommage que la nation lui a rendue le mardi 14 juillet 2020 au Palais présidentiel à Abidjan.

En prononçant l’oraison funèbre, la Grande Chancelière, Henriette Dagri Diabaté, est revenue sur les valeurs qu’incarnait l’illustre disparu et qui lui ont valu cette décoration suprême. « Cet homme avait des qualités réelles, des qualités professionnelles, des qualités humaines. Travailleur infatigable et d’une loyauté sans failles. Une attention constante aux Ivoiriens, à leurs besoins avec une volonté acharnée de rendre ce pays meilleur pour ses enfants. Et tout cela, dans la discrétion, la modestie que tous nous admirons. Il a été un bouclier pour moi. Il n’était plus seulement pour moi l’homme politique avisé, le collaborateur efficace, mais un homme plein, généreux, courageux », a-t-elle relevé, la voix étreinte d’émotion.

Au vu de ces qualités, elle a appelé les jeunes ivoiriens à s’inspirer du modèle qu’était le Chef du gouvernement ivoirien qui a notamment été ministre de l’Agriculture et Secrétaire général à la Présidence de la République. « Souvenez-vous, c’est par les voies du travail et de la compétence qu’Amadou Gon Coulibaly est monté, pas à pas, jusqu’au sommet. Souvenez-vous qu’il est mort à la tâche pour que notre pays continue sa marche vers le progrès et la prospérité, dans la paix et la stabilité », a-t-elle insisté.

Celle qu’Amadou Gon Coulibaly appelait respectueusement et affectueusement ‘’tantie’’ a adressé, au nom du Président de la République, de son épouse, des présidents d’institutions, des invités étrangers et du gouvernement, ses condoléances à toute la famille de Gon Coulibaly, aux populations de Korhogo et à toute la Côte d’Ivoire en deuil. « On n’entendra plus "Le Lion" rugir. Le fils, l’époux, le frère, le père est désormais couché pour toujours, sans voix. Non, je ne veux plus pleurer. Je veux dire ma fierté d’avoir connu cet homme. Nous mesurons la perte d’un grand homme et notre peine est profonde », a dit la Grande Chancelière, tout en priant pour le repos de l’âme de ce leader.

Source : Centre d’Information et de Communication Gouvernementale - CICG

Autres articles

Partenaires