Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité culture

Ariel Sheney tâcle DJ Arafat et lui dit ses vérités : « Si tu as décidé de reprendre contact avec moi, il faut le faire en bonne et due forme »

Linfodrome 13 Juil 2018 - 06H52
Ariel Sheney dit ses vérités à DJ Arafat

Près de 48h après le message de pardon et de réconciliation de DJ Arafat adressé à son ex-poulain, Ariel Sheney a apporté une cinglante réplique au patron de Yôrôgang non sans lui dire ses quatre vérités.


Ariel Sheney ne comprend pas le sens du pardon à lui adressé par DJ Arafat. Et il le lui a vigoureusement manifesté avec un air surpris dans une vidéo publiée sur sa page Facebook. L’ex-membre de la Yôrôgang qui dit ne rien se reprocher, a marqué son étonnement face à cette volonté affichée de son ex-mentor. « J’ai été surpris de voir cette vidéo où tu disais me pardonner. Je n’ai rien contre toi, je n’ai jamais rien eu contre toi », confie-t-il.

Selon l’ex-membre de la Yôrôgang, DJ Arafat reste incohérent dans ses démarches. Lui qui, explique-t-il, il y a quelque mois, avait juré sur la tombe de son défunt père qu’il ne travaillerait plus jamais avec Ariel Sheney. « Tu as été le premier à déclarer sur les réseaux sociaux que tu ne travaillerais plus jamais avec moi en jurant sur la tombe de ton défunt père, j’ai eu très mal. Nous étions en pleine discussion quand tu m’as dit : ‘’bon vent Ariel, tu n’utiliseras plus le nom Yôrôgang dans tes productions, dorénavant tu ne fais plus partie de ma famille’’ juste parce que j’avais refusé de signer le contrat de 05 ans que tu m’avais envoyé vu que des clauses ne m’arrangeaient pas. Tu avais conditionné mon départ au Bataclan par cette signature de contrat, et je t’ai fait comprendre que si c’était cela la condition, je ne partirais pas. Je voulais juste qu’on fasse un bilan de notre collaboration, mais tu n’as rien voulu comprendre », a-t-il dévoilé. 

Égrenant le chapelet des méchancetés à lui faites par DJ Arafat, Ariel Sheney apprendra que son ''mentor'' est allé jusqu’à envoyer des mails au consulat de France à Abidjan pour lui empêcher un voyage en France. Pis, Ariel Sheney apprendra que son « Boss » lui a même arraché les appareils d’arrangement qu’il lui avait offerts comme cadeau de Noël. Il rappelle que Dj Arafat a également refusé de lui verser une contre-partie des droits perçus du rachat de la compil de la Yôrôgang et n'oublie surtout pas avoir essuyé les railleries de ''Berus Sama'' après son concert...


Autres articles

Partenaires