Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité economie

Conseil du coton et de l’anacarde : Alassane Ouattara inaugure un pôle technologique dédié à la transformation du cajou à Yamoussoukro

IvoirInter24 01 Oct 2020 - 18H38
Conseil du coton et de l’anacarde : Alassane Ouattara inaugure un pôle technologique dédié à la transformation du cajou à Yamoussoukro

Dans le cadre de la mise en œuvre du dispositif de soutien  du gouvernement aux acteurs de la filière anacarde, le président Alassane Ouattara a procédé ce jeudi 01 octobre 2020, dans la capital politique ivoirienne, Yamoussoukro à l’inauguration du Centre d’Innovation Technologiques de l’Anacarde (CITA).

L’objectif du gouvernement  est de relever à l’horizon  2025, le taux de transformation local de la noix brute de cajou (NBC) de 10% à 50%.

Ravi de cette usine ultra moderne, le chef de l’Etat de Côte d’Ivoire a félicité  le gouvernement et tous les acteurs de la chaine pour ce grand projet dont la mise en place permettra la création d’emplois pour les jeunes et femmes de Yamoussoukro.

L’inauguration du CITA, pour le Directeur Général du Conseil du Coton et de l’Anacarde (CCA), docteur Adama Coulibaly est une étape importante dans la maîtrise des technologies de transformation de l’anacarde.

Selon Dr Adama Coulibaly les infrastructures et les équipements du CITA est de 3,9 milliards FCFA, un financement assuré à 90% par le CCA et 10% par le groupe de la Banque Mondiale sur le guichet BIRD Enclave à travers le Projet de Promotion de la compétitivité de la chaine de valeur de l'anacarde (PPCA).

Le CITA c'est aussi «  un exemple achevé de coopération Sud-Sud qui réunit le Conseil du coton et de l’Anacarde, l’Institut National Polytechnique Houphouët-Boigny de Yamoussoukro (INPHB) et de l’Université Technologique de Ho Chi Minh Ville du Vietnam », s'est-t-il réjouit.

Cette usine moderne se veut un centre d’excellence visant à renforcer les capacités de transformation des noix de cajou ; le CITA est donc un pôle technologique en matière de conseil, d'expertise, de formation, de normalisation et une plate-forme technologique de transformation et de commercialisation des produits de l’Anacarde pour le pays et la sous-région.

Pour sa part, le Ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Koumassi Adjoumani  réjoui de ce que d’années en année, la production de noix de cajou a atteint des records confortant la position de leader mondial aussi bien au niveau de la production que de l’exportation de noix brutes.

Le CITA c'est un bâtiment principal de 4800 m2 abritant une ligne de transformation moderne de 6000t/an.

Malgré le contexte particulier de la pandémie de la COVID-19 en 2020, une production de plus de 800 000 tonnes est attendue dont plus 700 000 tonnes déjà enlevées des mains des producteurs.

CT (envoyé spécial)

Autres articles

Partenaires