Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité societe

Côte d’Ivoire : un atelier national du programme ‘‘femmes, jeunes, défense et sécurité’’ s’est ouvert à Grand Bassam

IvoirInter24 09 Sep 2019 - 13H32
Ouverture à Grand Bassam de l'atelier national Côte d’Ivoire du programme ‘‘femmes, jeunes, défense et sécurité’’

Suite à un séminaire régional tenu en septembre 2018 à Dakar, force est de constater qu’il existe une réelle méfiance entre les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) et les populations qu’elles sont censés protégées. Cette méfiance se mue en crise de confiance qui porte un énorme préjudice à la consolidation de la paix et la sécurité.

C’est face à ce constat que le Bureau Paix et Sécurité Centre de Compétence Afrique Subsaharienne de la Friedrich-Ebert-Stiftung (PSCC/FES) et ses bureaux du Mali et de la Côte d’Ivoire en partenariat avec le Centre des Hautes Etudes de Défense et de Sécurité (CHEDS), ont ouvert ce lundi 9 septembre 2019, dans la ville historique Grand Bassam, un atelier national Côte d’Ivoire du programme « femmes, jeunes, défense et de sécurité».

Cet atelier national qui rassemble des autorités des FDS, des experts de haut niveau, des femmes et des jeunes vise à contribuer à réduire les fractures entre les femmes, les jeunes et les FDS afin de construire la paix en Afrique, à indiquer d’entrée de jeu Adji Ndiaye, chargé de programmes (FES/PSCC).

A sa suite, Dr Christiane Agboton Johnson, directeur des programmes spéciaux du CHEDS à l’ouverture des travaux s’est exprimé en ces termes. « Les séminaire nationaux de Dakar en mai, puis de Bamako en juin, nous ont conforté dans nos choix. La rencontre de Grand Bassam, permettra aux participants ivoiriens d’engager des débats fructueux sur la question pour  responsabiliser chacun, chacune afin de consolider des synergies pérennes entre les FDS, les femmes et les jeunes pour la paix et la sécurité, et la stabilité en Côte d’Ivoire », a expliqué la représentante du CHEDS.

Ce séminaire d’une durée de quatre jours (du 9 au 12 septembre 2019) se fera sous forme de formation et de travaux de groupes. Ce sont une quarantaine de participants issus des forces de défense et de sécurité, de la société civile et des experts de la question qui prennent part à ces travaux.

CT

Autres articles

Partenaires