Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité societe

Environnement/Célébration de la journée mondiale des zones humides : Le comité Ramsar installé à Ébrah

ACENUCI 13 Fév 2018 - 10H26
Environnement/Célébration de la journée mondiale des zones humides : Le comité Ramsar installé à Ébrah

La population Ivoirienne est bien engagée dans la préservation de l'environnement. C'est le sens de toute la mobilisation à Ébrah, presqu'île à quelques quarantaine  de minutes par la voie  lagunaire de Bassam à l'occasion de la célébration de la journée mondiale des zones humides.

 

Organisée par Ramsar section Côte d’Ivoire en collaboration avec l'association des hôteliers, restaurateurs et agents du tourisme de Grand-Bassam, la 2ème édition qui a eu pour thème ‘'Les zones humides pour un tourisme écologique et durable a réuni samedi 10 février, à l'espace sportif d'Ébrah, autorités villageoises, préfectorales, municipales et ministérielles. Plus de 60% du patrimoine naturel mondial sont détruits par l'homme.

 

Et bien pourtant, estime Alhassane Ouattara, président de Horest, « les écosystèmes des zones humides » sont utiles pour l'humanité. Cependant, a-t-regretté, « nous n'avons pas conscience de l’importance vitale des zones humides pour notre propre existence ». Alhassane Ouattaraa fait savoir qu'une bonne gestion des zones humides normalisées l'écosystème, favorise l'activité touristique et garantit un environnement meilleur à l'humanité. C'est pourquoi, il invite les uns et les autres à en prendre soin.

 

Prenant la parole, le colonel Silué, représentant le ministre des eaux et forêts, patron de la présente édition a dit l’attachement du gouvernement ivoirien à la protection de la forêt et la préservation des zones humides. Le capitaine des eaux et forêts, Gomene Lucas, point focal Ramsara quant à lui indiqué que l'État seul est loin de préserver l'environnement et conserver la biodiversité.

 

N'dri Thérèse Apata, de la chambre du commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire a rappelé que la première industrie de la planète reste le tourisme avec une nette progression annuelle de 4%. Selon elle, sans conteste que les zones humides sont une source de produits et de moyens d’existence durables pour le secteur de l'hôtellerie particulièrement. Elle a conclu en invitant le secteur privé à plus d'implication pour la préservation de l'environnement, « gage de durabilité de nos entreprises ». L'installation du comité Ramsar et un planning d'arbre ont mis fin à l'édition 2018.

 

Bosco de Paré

Autres articles

Partenaires