Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité sante

Nutrition préventive mère-enfant : le personnel de santé renforce leur capacité

IvoirInter24 25 Juin 2019 - 06H31
Nutrition préventive mère-enfant : le personnel de santé renforce leur capacité

C’est dans le cadre d’une meilleurs prise en charge nutritionnelle des enfants que s’est tenu ce 14 juin 2019, à Abidjan-Cocody, un atelier de formation sur la « Nutrition préventive des 1000 premiers jours de vie», à l’initiative d’un collège d’expert en nutrition.

 

Il s’est agi pour le groupe d’expert en nutrition, de renforcer les capacités en nutrition des acteurs de la santé et personnes issues de différents secteurs d’activités, entre autres ; les spécialiste de la santé et   socio-éducatif.

 

A l’ouverture des travaux, le professeur Séraphin Kati-Coulibaly, expert nutritionniste et enseignant chercheur en nutrition à l’université Félix Houphouët-Boigny par ailleurs, superviseur de l’atelier a salué la présence massive des acteurs concernés qui démontre leur attachement à cette session de formation. « C’est la preuve d’une réelle prise de conscience de l’importance de la nutrition et de la recrudescence des maladies métaboliques. Mais surtout du lien relativement important de ces deux éléments avec la mortalité infantile dans notre pays. La période des 1000 jours de vie constitue pour les organismes en charge de la santé publique, le virage critique de la bonne croissance et de la survie du couple mère-enfant », a-t-il

 

Durant une journée de travaux, trois docteurs en nutrition ; Egnon Kouakou, Firmin Kouassi et Joël Kouamé Konan ont entretenu les participants sur  trois modules de formation, ce sont entre autres ; module 1: nutrition de la femme enceinte, module 2:troubles digestifs du nourrisson et le module 3: diversification nutritionnelle en escalier.

 

Pour eux, les 1000 premiers jours de vie parte de la conception du fœtus jusqu’à ce qu’il ait enfantement, jusqu’à deux ans de l’enfant, ce qui fait 9 mois et deux ans. Un enfant qui réussit ces 1000 premier jours est un adulte de ‘‘bonne qualité’’ puisqu’il reçoit tous sont potentiels humain en vue d’être un adulte intégré.  

 

La femme enceinte doit avoir des activités physiques et des repas équilibrés. L’augmentation du taux de glycémie n’est toujours pas synonyme du diabète. Avant de relever quelques fois, du besoin nutritionnel propre à la femme, enceinte et à son bébé. D’où l’interpellation du corps médical dans le traitement du diabète.

 

Aujourd’hui en Côte d’ivoire, les consultations pour cause de colique ou d’inconfort digestif constituent environ 80% des consultations pédiatriques. Le faut  de résoudre ces problèmes en fessant des consultations nutritionnelles.

 

Ce sont 98 participants qui prennent part à cette formation, notamment des médecins pédiatres, des médecins néphrologues, des médecins cardiologues des aides-soignantes et assistants sociaux.

 

D'autres formations sont à venir ;  notamment de 28 au 29 septembre prise en charge nutritionnelle des diabétiques, conception et prévention de la malnutrition dans les pays en développement en octobre et Nutrition des personnes âgées en novembre.


A terme de la formation ce sont des diplômes internationaux qui sont délivrés aux apprenants.  Cette formation en nutrition préventive est ouverte au grand public.

 

CT

Autres articles

Partenaires