Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité societe

Côte d’Ivoire: Kandia Camara en colère contre les fondateurs d’établissements privés

IvoirInter24 10 Mai 2020 - 06H47
Côte d’Ivoire: Kandia Camara en colère contre les fondateurs d’établissements privés

La ministre de l'Éducation Nationale, de l'Enseignement Technique et Professionnel, Kandia Kamissoko Camara, est montée au créneau face aux comportements de certains fondateurs des établissements privés, le samedi dernier, 09 mai 2020, au cours du point de presse quotidien dans le cadre de la lutte contre la maladie à coronavirus (Covid-19).

 

Madame la ministre a révélé que certains chefs d'établissements privés ont usé de cette période de crise sanitaire pour mettre leur personnel au chômage technique alors que l'année scolaire n'est pas encore achevée.

 

Une attitude fâcheuse qu'elle a jugé " inadmissible et inacceptable " ; c'est au regard de tels agissements qu'elle entend sévir afin d'assainir ce milieu et y instaurer de l'ordre.

 

À l'en croire, ces écoles privées reçoivent des élèves affectés par l'État, ce qui justifie le versement des subventions annuelles afin de subvenir et supporter les différentes charges scolaire et administrative.

 

Cette réalité évoquée par la ministre des élèves a été corroborée par les propos d'un enseignant du privé sous couvert de l'anonymat : << J'ai le statut de permanent dans cet établissement privé depuis 5 années, et payé 10 sur 12 mois dans l'année. A cause de la pandémie à coronavirus, notre fondateur nous a mis en chômage technique. C'est vraiment triste car cette maladie mondiale n'est pas de notre essor. Nous avons tout fait mais il ne comprend pas les choses de cette oreille. On ne sait pas à quel Saint se vouer >>.

 

A titre de rappel, Kandia Camara, a signifié lors de ce point de presse que la reprise effective des cours aura lieu le lundi 18 mai 2020 à l'intérieur du pays, tandis que le grand Abidjan reste toujours confiné.

 

 

Makan HÉMA

Correspondant Régional

Autres articles

Partenaires