Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité culture

DJ Arafat confie : « On veut me foutre la honte… »

IvoirInter24 08 Mai 2019 - 11H58
DJ Arafat confie : « On veut me foutre la honte… »

Alors qu’il se prépare à déployer une grosse artillerie médiatique autour de sa dernière trouvaille ‘’Moto-moto’’, DJ Arafat dit faire face à des actes de boycott. Et parmi ses bourreaux qu’il dit avoir démasqué, se trouve une chaine de télévision qui lui refuserait tout accès dans ses locaux d’Angré.

DJ Arafat se dit déçu mais pas abattu par ces actes de boycott auxquels il fait face en ce moment. Lesquels actes, à l’en croire, ont pour but de lui « foutre la honte ». « On veut me foutre la honte… », a-t-il accusé. Pour lui, en aucun cas, il ne peut accepter de telles choses. « Ça ressemble à du boycott. Les histoires où on veut me foutre la honte, je ne peux l’accepter. Non, je ne peux pas accepter de me faire ridiculiser ainsi dans mon propre pays », s’est-il indigné.

De fait, DJ Arafat dit avoir commis son chargé de communication Yves Djédjé d’aller dans les locaux de la chaine de télévision en question déposer le clip de son nouveau single dont la sortie est prévue pour ce vendredi 10 mai. Mais, déplore-t-il, une fois dans les locaux de la chaine, le vigile signifiera à son collaborateur qu’ordre lui a été donné de ne laisser entrer ni DJ Arafat encore moins l’un de ses proches. Leurs noms étant inscrits sur la liste des personnes indésirables dans la maison.

« Apparemment, Nadège Tubiana a donné l’ordre au portail de ne laisser rentrer dans leurs locaux ni mon chargé de communication ni moi-même. En clair, je suis interdit d’accès dans cette maison », a-t-il confié dans une vidéo en direct sur sa page Facebook. Loin d’être abattu par cette nouvelle, DJ Arafat qui voit dans ces mesures des actes de boycott, dit avoir adopté de nouvelles stratégies.

« Je ne veux plus qu’ils diffusent mes clips à compter de ce jour. Cela ne m’empêchera pas d’être toujours DJ Arafat. Toutes les autres chaines de télévision qui souhaitent diffuser mes clips les auront », a-t-il tranché avant d’ajouter sa désolation face à une telle situation. « C’est vraiment dommage », a-t-il conclu. 

Philip KLA

Autres articles

Partenaires