Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497

Actualité societe

Lancement des activités de l’Organisation des femmes reporters de Côte d’Ivoire

Ivoirinter24 31 Jan 2018 - 06H21
Lancement des activités de l’Organisation des femmes reporters de Côte d’Ivoire

L’Organisation des femmes reporters de Côte d’Ivoire (OFREP-CI) a procédé au lancement de ses activités, le mardi 30  janvier 2018 à la maison de la Presse d’Abidjan (MPA), Plateau en présence du représentant du ministre de la communication, de l’économie numérique et de la poste, présidents d’organisations de presses,  de la marraine Maître  Lynda Dadie Sangaret et des membres de ladite organisation.

 

Prenant la parole le représentant du ministre de la communication, de l’économie numérique et de la poste, Jean Claude Bayala tout en saluant cette initiative a rappelé la place et l’importance que connaît la photo et l’image dans notre société qui est un outil précieux à manipuler avec  « vigilance, discernement et professionnalisme ».

 

A son tour la présidente de L’OFREP-CI, Victorine Soko a dit prendre la pleine mesure des responsabilités qui incombent sa profession. Elle s’est aussi réjouie de compter parmi les organisations majeures des médias en Côte d’Ivoire seulement en trois années d’existence. Ce fût l’occasion pour  la  présidente d’annoncer la création du prix du « mérite féminin » dont la première édition sera organisée cette année. Les remises de prix et expositions  de meilleures photos meubleront cette importante activité.

 

Deux conférences ont été prononcées dont la première par Michelle Pépé du RASALAO autour du thème «  Femmes photographes reporters, quelle type d’images devons-nous diffuser dans les médias ? ». La conférencière a invité les acteurs de la profession à agir en toute conscience dans la diffusion de l’image dans les médias tout en mettant un point d’honneur sur la formation et l’union dans l’atteinte des objectifs fixés par cette jeune faitière.

 

« Comme dans tout domaine le journaliste à des droits et des obligations pour la liberté d’expression, mais qui ne dois pas empiéter sur la liberté des autres, c’est-à-dire le respect de la vie privé. C’est pourquoi il faut avant d’exploiter ou publier une image avoir une autorisation. C’est traiter l’information de manière responsable  et professionnelle» a dit lors de la seconde communication  Maître Lynda Dadie Sangaret. Cette deuxième conférence avait pour thème, « Les droits et devoir de la photographe reporter dans la gestion et la diffusion des images ».

 

Ciss  Toum 

Autres articles

Partenaires